Séance utilisateurs du PRK-1U - 26/11/19

Bonjour à toutes et à tous,


Bienvenue à cette séance de suivi PRK-1U.


Aujourd’hui, nous allons parler de l’évolution de la conscience, possible notamment grâce à sa perception tri-paramétrique. Nous reparlerons de la clairvoyance de contrôle et du contrôle prévisionnel du futur et nous verrons pourquoi il est important de gérer sa réalité même future.

Nous ferons le lien avec les différentes façons de travailler avec le dispositif PRK-1U et nous finirons la séance avec une belle pratique comportant des séquences numériques de normalisation de la conscience et un travail de ressenti profond des structures fondamentales.


Perception tri-paramétrique de la conscience :

La conscience a cette faculté particulière qu’elle est capable de percevoir les trois niveaux de la réalité.


Elle perçoit le niveau informationnel lorsqu’elle est déjà relativement structurée, perçoit le niveau intermédiaire énergétique, donc les pensées et ressentis, au moment où elle commence à s’éveiller, et le niveau physique dès la naissance ( via les 5 sens physiques).


Au début de son évolution, l’être humain ne perçoit que le niveau physique de la réalité. Il a à peine conscience de ses pensées, de ses sensations internes, et des ressentis de son corps qui l’informent de la justesse ou non d’une situation.

Puis, lorsqu’il commence à s’éveiller, il commence à percevoir le niveau intermédiaire de la réalité, c’est-à-dire le niveau énergétique. Il comprend que ses pensées et ses ressentis ont un impact sur sa réalité physique mais il ne comprend pas forcément que le développement de sa conscience y est pour beaucoup. On pense avoir tout compris à ce moment-là alors qu’on ne s’est pas encore connecté au niveau fondamental de la réalité.

On ne se rend pas compte de la montagne de croyances limitantes et de conditionnements encore présents dans notre conscience. Et on ne voit pas que ces croyances limitantes peuvent diminuer l’influence bénéfique de nos pensées sur notre réalité au niveau physique.

On travaille à modifier le niveau énergétique pour remettre à la norme le niveau physique mais le problème est que le travail au niveau énergétique dépend du niveau de conscience de la personne. Les informations contenues dans le niveau intermédiaire de la réalité ne sont pas toujours à la norme puisqu’elles peuvent être soumises à la conscience corollaire et collective.

Puis on prend conscience du travail de normalisation de notre conscience à effectuer.

Et lorsque notre conscience commence à devenir plus transparente, on commence à percevoir le niveau fondamental de la réalité.

Quand la personne a déjà effectué un certain travail de déblayage des scories émotionnelles et énergétiques, c’est à dire qu’elle a commencé à normaliser une partie des empreintes de toutes ses expériences passées qui n’étaient pas à la norme, sa conscience commence à ressentir sa connexion à l’âme.

La conscience a alors accès au niveau fondamental de la réalité, au champ des potentiels, à tous les possibles du champ de la connaissance universelle.

A chaque instant, elle peut se tourner vers l’âme et vers ce champ pour y piocher de l’inspiration avant de créer une expérience à la norme.

Donc, si on résume.

C’est notre conscience qui crée notre réalité à chaque instant.


Au début de l’évolution, l’homme n’est conscient que du 3ème niveau de sa réalité c’est-à-dire du niveau physique. Il crée sa réalité sans s’en rendre compte. Et celle-ci est donc un reflet de son niveau de conscience. Elle est fortement influencée par ses blessures et par la conscience collective.


Puis, il commence à s’éveiller et découvre que ses pensées et ses ressentis, qui se situent au niveau intermédiaire de la réalité, peuvent avoir une influence sur sa réalité.

Il commence alors à observer ses pensées mais étant donné que sa conscience n’est pas suffisamment structurée, il se retrouve parfois le témoin de créations de sa conscience qu’il ne souhaite pas mais qu’il ne sait pas comment éviter. Il joue à l’apprenti sorcier puisqu’il est encore soumis à ses blessures et à la conscience collective mais moins qu’au début.


Encore plus tard, il découvre le niveau fondamental de la réalité. A ce moment-là, sa conscience est tournée vers son âme et il comprend que c’est à sa conscience divine de prendre les décisions et de créer sa réalité afin qu’elle soit à la norme. Il est encore moins soumis à la conscience collective puisque sa conscience divine est beaucoup plus élargie.

Commence alors un travail de normalisation informationnelle.


Revoyez ce schéma avec les 3 niveaux d’organisation de l’information.


Pour normaliser un élément, il vous faut capter avec votre conscience divine l’information de cet élément à la norme dans le niveau fondamental, puis l’afficher sur votre écran mental au 2ème niveau pour qu’elle se matérialise à la norme dans le 3ème niveau.

C’est le travail de normalisation de notre conscience.

On évolue en mettant à jour notre conscience et tout ce qu’elle crée.

De cette façon, notre conscience divine s’élargit de plus en plus jusqu’à prendre toute la place dans notre conscience globale qui n’est alors plus soumise à la conscience collective et dont les blessures personnelles sont normalisées.


Après cette grande phase de normalisation, les expériences que créera la conscience seront à la norme puisque la conscience sera toujours tournée vers l’âme. Donc nous matérialiserons en tout temps des évènements à la norme. Nous contrôlons notre réalité pour que notre âme puisse s’épanouir et évoluer elle aussi en manifestant ses désirs dans la matière.


Comment passer de la théorie au travail avec le dispositif ?


Techniquement, quand vous vous connectez au dispositif par le regard ou la pensée, vous captez la macro-matière, la lumière fondamentale, que l’appareil émet à votre propre fréquence.


Cette lumière va vous permettre plusieurs choses. En voici déjà 2.


1. Harmoniser un élément.


2. Vous aider à entendre les désirs de votre âme et à les matérialiser.


Un évènement, c’est une vibration lumineuse porteuse d’une information. Lorsque cette vibration est suffisamment concentrée en lumière, nos neurones perçoivent l’évènement, auquel son information correspond, comme étant réel.

Par exemple, votre conscience émet une vibration qui correspond à l’évènement « Courir en forêt » et va matérialiser cet évènement dans votre réalité.

Si vous avez de mauvais souvenirs associés au fait de courir en forêt, votre conscience va peut-être créer un évènement similaire cette fois-ci. Par exemple, vous vous êtes tordus la cheville la première fois et là, la peur qui reste va faire que, vous allez, par exemple, avoir des difficultés respiratoires.

Eh bien, vous pouvez vous connecter à votre dispositif tout de suite en rentrant chez vous ( ou même dans la forêt par télépathie ) et en tournant votre regard dans les lentilles, vous allez capter cette macromatière émise par l’appareil. Celle-ci va augmenter la teneur en lumière de cet évènement et ces difficultés respiratoires vont donc s’arrêter.

Vous avez normalisé un évènement et la mémoire qui va avec.


C’est de la clairvoyance de contrôle. De l’harmonisation.


Notez en passant, que plus vous allez évoluer, plus vous allez émettre cette lumière fondamentale par vous-même, et donc moins vous aurez besoin de l’aide du dispositif pour le faire.


La 2ème méthode consiste à se connecter à un évènement à la norme dans le champ informationnel, pour le remplacer dans le 2ème niveau, c’est-à-dire sur votre écran mental, ce qui permettra de le matérialiser au niveau physique.

Par exemple, vous captez l’information de vous dans une heure, respirant parfaitement bien. Vous visualisez cette information puis vous captez la macromatière pour augmenter la concentration lumineuse de cet évènement et le matérialiser plus facilement.


Cette méthode s’appelle faire un contrôle prévisionnel du futur.


Cela fonctionne aussi bien pour un petit bobo de ce genre que pour contrôler et matérialiser ses évènements futurs sur une longue période.


Que se passe-t-il quand vous ne contrôlez pas la réalité ?


Eh bien, c‘est justement votre conscience en cours de structuration qui est aux commandes et qui vous fait dévier de votre trajectoire. Ce n’est pas un problème en soi mais cela retarde la réalisation de votre âme.

Un peu comme si je vous disais que ce n’est pas grave de passer par l’expérience de la maladie et de la souffrance alors que vous pouvez expérimenter la santé dans la joie et l’amour. Tout est juste mais quand on peut intégrer les mêmes expériences par la joie et l’amour parce que notre conscience est mieux structurée, pourquoi passer encore par la souffrance ?

En contrôlant notre réalité, nous nous autorisons à vivre une vie de joie, d’amour et d’harmonie…

Souvent les gens me demandent… Mais si tout est parfait, pourquoi tout simplement ne pas laisser faire la vie sans intervenir avec notre pensée ?

Tout simplement parce que quand vous pensez laisser faire la vie alors que votre conscience n’est pas encore structurée suffisamment, vous laissez en fait agir la conscience collective et votre conscience blessée du moins jusqu’à que votre conscience divine ait pris sa juste place.

Par contre, lorsque votre conscience divine prend toute la place dans votre conscience, il est évident que vous n’avez plus à réfléchir pour contrôler votre réalité car cette partie de votre conscience est tournée en permanence vers votre âme et c’est donc votre âme qui guide toutes vos pensées, vos paroles et vos actions à chaque instant. À ce moment-là bien sûr, il n’y a plus qu’à laisser faire la vie tout en saisissant les perches qu’elle nous tend de façon active bien sûr.

Mais les humains se sont tellement habitués au manque, à la souffrance, à la douleur qu’ils y sont presque accros !

C’est au moment où ils redécouvrent l’amour et la joie au quotidien, qu’ils comprennent bien le sens de tout cela.

Vous pouvez ressentir cela de façon très réelle dans votre vie. Votre conscience divine s’élargit et vous ressentez à certains moments son influence de façon très soutenante. Dans ces moments-là, tout votre être tend vers l’ouverture, l’expansion, et vous comprenez que tout est possible.

Et puis à d’autres moment, vous sentez plutôt la conscience collective qui empêche votre conscience divine de s’épanouir. C’est comme une compression dans l’autre sens…

Et quand c’est présent, les peurs remontent. La peur de ne pas être aimé, de ne pas y arriver, d’être manipulé, de ne pas être à la hauteur. Avec son cortège de doutes et de colère voire de tristesse.


Voilà pourquoi il est important de contrôler sa réalité. Pour ne plus se laisser déstabiliser par la pression de la conscience collective. Et pour pouvoir normaliser dès que des émotions de ce type remontent.


Dans la première ou la deuxième séance de suivi, nous avons parlé longuement de la normalisation des émotions avec le dispositif PRK-1U.


Quel appareil j’utilise sur Ividéon ?


Vous êtes nombreux à nous avoir reposé la question alors je refais un petit point là-dessus. Mais sachez que tout début décembre, la page utilisateurs va ouvrir sur le site avec des petites vidéos de rappel que nous avons préparé spécialement pour vous.


L’appareil du haut sur Ivideon, le logiciel de vidéosurveillance qui vous permet d’accéder à votre dispositif PRK-1U via Internet, est recommandé si vous souhaitez adoucir le travail en cours. Si vous vous sentez vraiment remué, il vaut mieux passer en mode 1 plutôt que d’arrêter le travail.

En revanche, pour choisir entre le 2ème et le 3ème appareil, cela dépend du travail que vous effectuez.

Observez la fente en bas à gauche des 2 appareils restants et voyez si vous y observez un clignotement lumineux. Quand l’appareil clignote fortement, cela signifie qu’il est mode 3.

Quand l’appareil ne clignote pas ou très faiblement, cela signifie qu’il est en mode 2.

Attention, ne vous fiez pas à la diode verte qui clignote en permanence sur le 2ème appareil mais bien à la fente en bas à gauche.


Si vous faîtes principalement un travail de clairvoyance de contrôle, c’est-à-dire d’harmonisation de ce qui n’est pas encore à la norme, Il vous faut travailler avec un appareil en mode 3, donc clignotant.


Si vous êtes dans une phase où vous apprenez à mieux entendre les messages de votre âme ou que vous faîtes des contrôles prévisionnels du futur, vous pouvez utiliser le mode 2, donc non clignotant.

Le mode 2 est spécifique pour les pronostics de contrôle, ou contrôles prévisionnels du futur.


Le mode 3 est universel, c’est-à-dire que vous pouvez tout faire avec, dont la clairvoyance de contrôle.


Vos dispositifs sont intelligents et ils vont se mettre en mode 2 ou 3, même sur Ivideon, en fonction de vos besoins.

Donc si vous voyez qu’aucun de vos appareils ne clignote sur Ivideon, c’est tout simplement parce que vous avez besoin de travailler en mode 2 !


Les concentrations de Grigori Grabovoï


L’enseignement de Grigori Grabovoï propose des concentrations pour apprendre à ressentir toutes nos structures fondamentales et à nous en servir pour contrôler la réalité.

La conscience de soi, en elle-même, est un contrôle de la réalité puisqu’elle permet de se connecter à l’âme.

Et ressentir ses structures fondamentales nous permet également de contrôler la réalité de façon très simple.

En fait, lorsqu’on comprend que tous les éléments du monde sont reliés comme les feuilles d’un même arbre, on comprend qu’en travaillant sur un de ces éléments, on a un impact sur tous !


Grigori Grabovoï a dit :

« A travers tout élément choisi du monde, on peut gérer n’importe quel autre élément, et cet élément choisi peut être spécialement créé à ses fins par votre conscience. »

« La vie éternelle et la résurrection sont désormais notre réalité »

Cela signifie qu’il suffit de percevoir n’importe quel élément du monde à la norme, en même temps que l’évènement que nous souhaitons harmoniser ou matérialiser, pour que le contrôle se fasse.

C’est le sens de certains des exercices de concentration du livres d’exercices des 31 jours où l’auteur nous demande de visualiser un élément comme une fleur, ou un animal ou ressentir le contact de notre peau avec les éléments naturels tout en pensant à l’évènement que l’on souhaite voir se réaliser.

Simple non ?

Aujourd’hui, je vous proposerai en fin de séance une petite concentration sur vos structures fondamentales et nous en profiterons pour normaliser, harmoniser une partie de votre corps que vous pouvez choisir dès à présent.

(Note pour les personnes qui ne connaissent pas bien l’enseignement, la norme, c’est la perfection originelle et normaliser quelque chose, c’est le ramener à sa perfection originelle.)


Tous les principaux thèmes de l’enseignement de Grigori Grabovoï sont très largement développés dans la formation en ligne de 9 mois « Evoluer avec Grigori Grabovoï » qui est en cours actuellement.

Nous rouvrirons les inscriptions à cette formation au printemps prochain si vous êtes intéressés…


Concentration


Vous avez compris que pour pouvoir se réaliser et évoluer réellement, la première étape est la normalisation de la conscience et de tout ce qui l’obstrue.

Alors aujourd’hui, on va commencer par un petit travail de nettoyage avec les séquences numériques.

Si vous en avez la possibilité, connectez-vous à votre dispositif sur un autre appareil et tournez votre regard dans les lentilles pendant la pratique ou connectez-vous à lui simplement par la pensée.

Nous allons tout d’abord nous préparer au travail puis je vais réciter des séquences numériques. Vous vous connecterez simplement à la vibration des chiffres en essayant de percevoir le travail effectué par la lumière de votre esprit en vous en même temps.

Puis nous allons passer à une pratique sur le ressenti de nos 4 structures fondamentales…

Vous pouvez fermer les yeux ou non, faire ce qui est juste et bon pour vous détendre maintenant avant de passer à la pratique.*


« Connectez-vous à votre respiration. Sentez l’air qui va et vient dans vos narines et caresse vos poumons. Sentez les battements de votre cœur et sentez la circulation sanguine dans tout votre corps.

Je vais maintenant réciter des séquences numériques pour nous aider à faire ce travail de normalisation de notre conscience. Vous avez juste à écouter et à vous y connecter.

Salut global 319 817 318

Normalisation des peurs 489 712 819 48

Augmentation intensité travail avec PRK-1U : 499647

Eliminer les résistances et blocages du subconscient 548 491 698 719

Expulsion des informations obsolètes 59871798139

Augmentation des ressentis ( pour la pratique qui suit ) 498016 714213

Et maintenant nous allons ressentir nos quatre structures fondamentales.

Commencez à percevoir votre corps physique, vos pieds, vos jambes, votre tronc vos bras, votre cou et votre tête. Puis percevez votre corps physique en une impulsion. En entier, dans son ensemble.

Et maintenant, nous allons descendre dans notre âme. Tout simplement, nous allons nous intérioriser et au niveau de notre poitrine nous allons poser l’intention de descendre dans notre âme.

À chaque expiration, vous allez glisser à l’intérieur de vous et à chaque inspiration vous allez laisser les frontières de votre corps se dissoudre petit à petit.

Glissez tranquillement dans votre âme, expiration après expiration…

Vous descendez tranquillement et vous vous rendez compte que l’espace de votre âme est infini. Elle est multidimensionnelle, c’est-à-dire qu’elle est à la fois dans votre corps et à la fois, l’espace qu’elle contient est infini.

Peut-être que vous percevez sa lumière. Elle est bleue, intense et sans nuance. D’une luminosité exceptionnelle.

Dans votre âme, vous vous sentez vraiment bien. Elle est emplie d’une douce chaleur, et d’un grand calme.

Elle est statique, posée et vous pouvez sentir sa sagesse.

Vous ressentez également que l’amour qu’elle contient est infini et dirigé vers toutes choses, sans conditions.

C’est comme si elle souriait, d’une certaine façon.

Et puis maintenant, tout simplement en en posant l’intention, vous allez ressentir votre esprit.

Votre esprit est partout. Partout dans votre corps et partout dans l’espace infini autour de vous.

La lumière de l’esprit remplit tout l’espace de votre âme est de votre corps physique. Il se déplace à toute vitesse, pouvant même créer comme une sensation de Tourbillon à certains moments.

Vous pouvez la percevoir comme une lumière rose ou blanc argentée.

Certains sentent peut-être un pétillement dans leur corps qui témoigne de sa présence. Comme une caresse qui vient chatouiller l’intérieur de votre corps et qui se déplace de façon ultra-dynamique.

Essayez de le sentir absolument partout dans votre corps.

Et maintenant, nous allons percevoir la conscience divine.

La conscience divine est comme un halo lumineux doré clair tout autour de notre corps. Elle entoure notre corps physique comme une combinaison de plongée, elle y adhère, et vous pouvez ressentir comme un pétillement lumineux sur votre peau tout autour de votre corps.

Simplement, posez l’intention de ressentir votre conscience divine et vous la ressentirez.

Et maintenant, nous allons ressentir les quatre structures fondamentales en même temps.

Votre conscience est tout à fait capable de percevoir plusieurs plans en même temps. Un peu comme quand vous essayez d’entendre un instrument particulièrement dans un orchestre puis que vous arrivez à percevoir plusieurs sons à la fois.

Sentez tout d’abord votre corps physique dans son ensemble.

Puis redescendez en expirant dans votre âme tout en gardant le ressenti de votre corps. Ressentez l’amour qui se trouve dans votre âme.

Ajoutez-y ensuite le ressenti de votre esprit qui se meut ultra rapidement dans tout votre corps.

Et puis terminez en percevant en plus de tout cela votre conscience divine comme un halo lumineux autour de votre corps.

Maintenez toutes ses perceptions en même temps. Vous pouvez sentir que le fait de toutes les percevoir en même temps augmente grandement l’intensité du travail et de vos ressentis. Vous pouvez percevoir que la lumière de toutes ces structures augmente.

Et maintenant, toujours en même temps, percevez la partie de votre corps que vous souhaitez normaliser, telle qu’elle est actuellement.

Laissez la lumière de vos structures fondamentales, la lumière de la norme, se diffuser dans cet organe. Et percevez le travail de remise à la norme qui est en train de se faire naturellement.

Et maintenant fixez quelques ressentis pour les intégrer et sortez de la pratique tranquillement. »

© 2020 par Science of Eden.

Protection des données

Impressum

conditions utilisation

NOUS CONSULTER

Science of Eden

www.scienceofeden.com