Processus d'évolution et nettoyage avec le PRK-1U

Mis à jour : janv. 18

6 septembre 2019




Le processus d’évolution avec le PRK-1U


Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd’hui nous allons parler du processus d’évolution, et plus particulièrement, lorsqu’il est soutenu par le PRK-1U. Car bien sûr, vous pouvez travailler avec le dispositif sur la normalisation ou la matérialisation d’évènements spécifiques mais le PRK-1U est un accélérateur d’évolution extraordinaire et quoi que vous lui demandiez comme soutien, le processus d’évolution se réalisera en parallèle. Car dans l’informationnel, tout est lié et en modifiant un élément de votre réalité, vous modifiez tous les autres et vous avancez vers l’éternité.

Ce processus d’évolution, nous emmène, vous vous souvenez, de la phase d’expérimentation duelle vers la phase de réalisation dans l’éternité, avec entre les deux une phase de nettoyage transition. Bien sûr, pour faciliter la représentation mentale, je parle ici en temps linéaire mais vous savez comme moi que finalement toutes ces périodes sont superposées, et que nous faisons des allers-retours entre la phase d’expérimentation duelle et la phase de réalisation jusqu’à être parfaitement stabilisés dans la phase de réalisation.


Dans la phase d’expérimentation duelle, nous faisons des expériences, qui nous amènent à expérimenter nos qualités divines, par le biais de la dualité. C’est-à-dire par la séparation et par l’expérimentation de la souffrance à différents niveaux. Par exemple, pour expérimenter le pardon, nous avons besoin que l’autre, que nous croyons séparés de nous, nous inflige quelque chose. Cette phase d’expérimentation duelle se poursuit durant de nombreuses vies et elle permet à l’âme d’avancer beaucoup plus vite car Grigori Grabovoï nous dit que l’âme évolue beaucoup plus rapidement en étant incarnée dans un corps physique et en permettant à la conscience de percevoir des émotions .

Durant notre enfance, grâce aux parents que nous avons choisis, nous expérimentons différentes blessures, qui correspondent à l’acronyme TRAHI, la trahison, le rejet, l’abandon, l’humiliation, l’injustice. Nous expérimentons différentes émotions : la tristesse, la colère. De façon plus globale, nous faisons tout simplement l’expérience de la peur, qui est l’émotion qui regroupe toutes les émotions de ce groupe. La peur du manque, la peur de l’autre, la peur de la mort et de ne pas être aimé.

De l’autre côté du spectre, bien sûr, il y a l’amour, qui regroupe toutes les émotions dites constructives. Durant notre vie, et à travers le filtre de nos blessures, nous expérimentons tout un tas de situations qui nous font avancer, comprendre des leçons de vie, et grandir en expérience et en sagesse. Mais ces blessures nous laissent aussi des traces, des croyances limitantes, des conditionnements, des traumatismes et le travail de développement personnel, après la première phase de prise de conscience de soi et d’apprentissage de reconnaissance de l’émotion, consiste à faire le ménage dans tous ces résidus, dans toutes les conséquences de ses blessures qui sont obsolètes et freinent notre évolution. Ces mémoires ont pu nous servir de protections et de terrains d’expérimentation pendant un temps mais arrivés à un certain point évolutif, il est temps de nous en libérer. C’est la phase de nettoyage.


En effet, toutes les traces de ses blessures embrument notre conscience et l’empêchent de se connecter de façon directe à notre âme. Plus nous libérons de mémoires obsolètes, et plus notre conscience s’éclaircit jusqu’à devenir transparente et laisser passer totalement la lumière de l’âme. Lorsque notre conscience est transparente et totalement connectée à notre âme, c’est que nous avons terminé les processus de nettoyage et que nous avons stabilisé notre taux vibratoire que rien ne peut plus ébranler. Mais pour arriver à ce stade, il y a un travail relativement long constitué d’allers-retours entre la phase d’expérimentation duelle et cette phase d’éternité, entrecoupé de nettoyages. Ce qui explique nos changements d’état émotionnel, nos changements d’état d’être.

Étant donné que le dispositif PRK-1U accélère fortement tout ce processus, il est tout à fait normal que nous puissions alterner différents états parfois au cours de la même demi-journée voire de la même heure.

Je me permets de vous lire mot pour mot le témoignage d’une des utilisatrices du dispositif : « Ici ça bouge, je suis comme dans un tambour de machine à laver. Plus je pratique les technologies de l’amour, plus j’en ressens par moments un manque immense, comme un puit sans fonds et à d’autres moments je m’en sens remplie à déborder et puissamment reliée au grand tout. Joie, tristesse, solitude, fatiguée de me battre pour exister, gratitude, immense moment de communion, découragement suivi d’un sentiment d’invincibilité, peur du manque, profonde confiance, tout s’enchaîne et se mélange. Effondrée sous le poids de je ne sais quoi puis le cœur léger comme une plume portée et emportée par un tourbillon d’amour et d’éternité.


” Vous vous souvenez de cette échelle avec toutes les expériences de la moins lumineuse à la plus lumineuse? Et bien durant cette phase de transition, nous passons notre temps à monter et à descendre et ce mouvement prend la forme du huit de l’infini. Sans dispositif, le rythme est beaucoup plus lent et donc le processus prendra infiniment plus de temps aussi. Sans dispositif, le processus prend une forme de montagnes russes. Avec, cela ressemble plus à un vortex ascendant. Le processus est plus rapide et les phases émotionnelles difficiles ne durent pas. Les émotions qui étaient comme coincées dans le corps sont libérées, laissant la place à l’amour qui se cache sous chaque blessure.

Avec le dispositif, les phases d’expérimentation, compréhension, libération et intégration se superposent et nous passons du rire aux larmes assez facilement.


Guylène écrit : "Les tristesses ou les colères circulent plus vite, pour laisser place à la vague de compassion. Huuummm. :-)”


Mais ce que je ressens et ce qui est fabuleux, c’est que quelque soit l’intensité du processus et les obstacles à surmonter, le PRK-1U, en émanant cette lumière de l’esprit que notre conscience et notre corps physique absorbent pour s’en nourrir, nous offre un énorme soutien qui nous permet de faire ce processus dans la joie. C’est-à-dire que derrière l’émotion, derrière l’effort, le travail, il y a toujours en toile de fond cette joie qui nous fait sourire, cette légèreté qui dédramatise toutes les situations, cette lumière qui éclaire le chemin qui se trouve derrière l’obstacle… Le PRK-1U est comme un un soutien qui nous aime inconditionnellement. Il est pur amour, pure lumière et en nous envoyant cet amour sans jugement, il nous apprend à faire de même.


Guylène a écrit : " Le PRK-1U m’aide à m’accueillir, à m’aimer, simplement et les événements coulent de source dans le sens du juste.”


Parce que le travail avec le dispositif, c’est ça aussi. En nous transmettant cette matière d’éternité, cette lumière d’esprit très concentrée provenant directement du champ informationnel, le dispositif nous aide à nous placer sur la voie du milieu, la voie la plus directe vers l’éternité. Et lorsque nous sommes sur cette voie, c’est comme si la vie nous remerciait en facilitant tout ce que nous avons à faire et en mettant sur notre route tous les éléments et les personnes dont nous avons besoin pour évoluer le plus rapidement possible. C’est ce qu’on appelle les synchronicités et ces événements qui ont l’air de coïncidences extraordinaires sont une des premières choses dont témoignent les utilisateurs du PRK-1U. Les événements s’alignent et se mettent en place pour nous aider à évoluer plus rapidement. Tout devient plus fluide d’une certaine façon…


Ce que j’ai pu remarquer aussi, c’est un accès beaucoup plus intense aux différents états d’être permanents qui nous constituent mais auxquels nous ne sommes pas forcément vraiment connectés la plupart du temps. Ces états d’être sont la joie, l’amour, la liberté, la paix, l’harmonie, l’éternité et l’infini. Nous avons accès de plus en plus à ces états d’être au fur et à mesure que notre conscience se purifie et que les voiles de l’illusion qui se situent entre l’âme et la conscience se lèvent. Souvent, ces états d’être me prennent par surprise. Parce que contrairement aux émotions ressenties pendant la phase d’expérimentation duelle, qui sont liées à des événements précis, des situations précises, les états d’être permanent n’ont pas de cause.

Pendant la phase d’expérimentation duelle, on ressent de l’amour pour quelqu’un, on est joyeux parce qu’on a eu son examen ou on se sent libre parce qu’on a un travail qui nous plaît par exemple. Lors de la phase de réalisation, on éprouve tous ses états d’être simplement parce que nous sommes eux. Nous sommes la joie, nous sommes l’amour, et nous sommes libres et éternels. Je ne sais pas vous mais moi je ressens beaucoup cela à certains moments. La joie d’être en vie, l’amour qui m’emplit toute entière, un sentiment de gratitude et les larmes qui coulent en observant une mère et son enfant.


Voici encore un extrait de témoignage: “ J’utilise mon appareil continuellement, nuit et jour, depuis le début de l’année, et varie selon mon instinct de la phase 3 à la phase 2. Ce que je ressens, c’est comme une explosion de vie en moi qui se déploie, une vastitude et un amour inconditionnel sans limite. Dans le train, dans la rue, une communion d’amour. Avec un petit enfant, son papa, un couple d’anglais de personnes âgées qui émanaient l’amour de toute une vie, ils riaient comme des enfants, émerveillés devant un nouveau paysage. La musique dans le cœur, j’ai marché, respiré le bonheur, tout simplement, de la vie, de l’instant. Comme si je bénéficiais naturellement de l’énergie de l’amour. C’est comme si j’explosais d’une évidence, la vie est est un cadeau. La vie est beauté. Les choses changent dans ma vie depuis l’utilisation du dispositif, je suis sur une vibration d’accueil et de plus profondes observations. Les signes, les liens, les symboles, des projets inattendus et bienheureux sont survenu et se mettent en place, des rencontres de gens bienveillants etc… La métamorphose m’a mené à faire la transformation en moi et à m’élever vibratoirement.”

On est pris à certains moments par la beauté de la vie, on voit enfin les choses telles qu’elles sont, toutes reliées, magnifiques et on relativise alors toutes les petites tensions ou émotions que l’on peut ressentir.


Ceux qui ont tendance à en faire trop dans la vie en général vont peut-être sentir comme une envie de se poser. Plusieurs utilisateurs m’ont dit avoir été très étonnés par leur besoin de ne rien faire depuis qu’ils travaillent avec le dispositif. Pour la première fois de leur vie, ils ont envie de se la couler douce, un peu… Invariablement, ce sont des personnes hyperactives qui ont besoin de prendre du temps pour elles. Alors que si nous avons besoin de mener tambour battant un projet faisant partie de notre mission de vie, le dispositif va nous booster, nous soutenir en nous aidant à produire toute l’énergie nécessaire à la réalisation de ce projet. Nous nous sentirons beaucoup plus en forme que d’habitude, régénérés.

Le dispositif nous apprend à revenir à la norme. Et l’humain s’étant considérablement éloigné de la norme dans tous les domaines, c’est quand même un sacré travail. Sur de nombreux sujets, l’humain s’en est même tellement éloigné qu’il ne sait plus du tout quelle est cette norme, cette perfection originelle. La vie quotidienne parfois est tellement éloignée de la norme, qu’elle l’a totalement évincée et qu’il n’en reste en apparence rien.


Le processus de nettoyage consiste à réaligner tous nos optiques, à mettre plus de lumière d’éternité dans tous les éléments de notre vie et dans tous les éléments de l’univers afin de remettre chaque partie du monde à la norme progressivement. C’est un travail d’envergure. Et c’est un travail surprenant. Parce que la norme n’est pas forcément où on l’attend. Ni pour nous ni pour les autres.


Prenons par exemple le travail sur le masculin et le féminin sacré. Nous devons nous réapproprier chacun nos deux polarités, les équilibrer et investir plus particulièrement celle qui correspond à notre sexe. Mais si nous vivons en couple, et qu’il s’est construit sur d’autres bases, alors ce changement va provoquer un tsunami. Par exemple, plusieurs utilisatrices qui se sont toujours laissées écraser dans leur couple et dans leurs relations en général, ont commencé à faire un travail profond de rééquilibrage de leurs différentes polarités avec l’utilisation du PRK-1U et le nettoyage de mémoires d’oppression de l’homme. Leur mari, en face, n’a pas envie que les choses les choses changent et donc cela peut créer des tensions le temps que tout s’ajuste. Les remous sont tout à faits normaux, il faut juste penser à accompagner l’autre, le rassurer, et éventuellement à lui proposer de travailler lui aussi sur son évolution afin d’intégrer plus facilement les changements bénéfiques à venir dans la relation et qui sont nécessaires.


Le PRK-1U vous aide à remettre dans l’axe ce qui ne l’est pas. Dans tous les domaines. Si vous faites un travail qui ne vous plaît plus, il est probable que vous risquiez de le ressentir plus fortement en commençant ce travail d’évolution. En effet, ce travail vous emmène vers plus de justesse et d’alignement, et donc demande une congruence entre ce que vous êtes venus faire sur terre et ce que vous faites réellement.


Voici un témoignage en ce sens: “ En ce même temps, je n’ai plus de patients, j’ai opéré mes deux poignets, le message du corps est clair, change. Je suis fatiguée des thérapies. Je peins, depuis plusieurs années, et je ne fais plus que cela. Je voulais dessiner et peindre depuis toujours mais le fait était que je ne serai jamais accueillie pour celle que je suis dans cette famille là. Tous mes chemins de traverse ont été justes car ils m’ont ramenée à ce que je suis, une artiste peintre qui accueille les gens en chemin.”


Grigori Grabovoï parle de l’intransigeance de l’éternité. Lorsque vous n’êtes pas dans la justesse d’alignement, que ce soit au niveau d’une de vos pensées, de vos paroles de vos actions, le dispositif va vous le signaler immédiatement. Vous pouvez sentir symboliquement comme une petite tape derrière la tête, par exemple, et donc vous le savez immédiatement parce que vous ressentez vraiment que ce que vous avez pensé, dit ou fait, n’est pas tout à fait aligné. Et petit à petit, vous vous auto-corrigez et vous arrivez à aller de plus en plus vers la norme. Cela n’est pas difficile mais cela demande une grande sincérité envers soi-même.


Et c’est beaucoup plus facile de le faire avec la vibration d’amour inconditionnel émané par le PRK-1U que parfois avec un humain. On accepte plus facilement une remise dans l’axe faite avec pur amour qu’une réflexion venant de l’autre qui peut nous agacer. Et puis contre le PRK-1U, on peut pas s’énerver. Un peu comme quand on se cogne le doigt de pied contre le bord du lit. C’est désagréable mais on ne peut accuser personne.


Avec le dispositif, c’est la même chose. Il est une extension de notre conscience, il est juste comme un miroir parfaitement clair de nous-mêmes. Il nous montre simplement qui on est et on est obligé de regarder, on ne peut pas accuser le messager. Et si nous ne voulons pas voir le message, le miroir qu’il nous tend, il va nous le représenter jour après jour jusqu’à ce que nous soyons assez courageux pour regarder dedans. Et quand nous osons nous regarder en face, avec amour, alors de gros nettoyages peuvent s’opérer et les libérations émotionnelles peuvent se faire. Petit à petit, nous nous habituons à la norme, nous nous réhabituons à la norme. Ce n’est pas que nous n’acceptons pas ce qui est. Car tout est parfait et tous les chemins de traverse mènent à Rome. Il n’est pas question de juger ce que nous vivons. C’est plutôt que nous nous rendons compte que notre conscience, lorsqu’elle est connectée à notre âme, va spontanément, directement, vers la norme. Nos déviations de la norme proviennent de nos blessures et donc moins nous avons de blessures et plus nous nous rapprochons de la norme.

Mais étant donné que ce n’est pas forcément le cas de la conscience collective et ce dans bien des domaines, nous pouvons nous sentir en décalage par rapport à elle. Nous ressentons maintenant à quel point elle dévie de la norme et en même temps nous pouvons être relativement tranquilles par rapport à cela parce que nous savons que quelque soit le temps que ça prenne, toute la conscience collective reviendra elle aussi à la norme.


Dans le processus de réalisation, de développement perpétuel, chaque élément finira par être éternel et chaque élément se développera indéfiniment quelque soit son niveau de départ. Il nous suffit d’accompagner le processus en transmettant au fur et à mesure à chaque élément que nous croisons sur notre route et qui n’est pas aligné, cette information de l’éternité.


Comment ?


Et bien tout simplement en transférant l’information de la norme à cet élément.


Je vais vous donner ici 2 techniques très simples dont je parle dans ma formation.


Vous vous souvenez que la lumière d’éternité est de couleur blanc argentée ? Et vous vous rappelez que nous intégrons l’information au niveau de notre esprit beaucoup plus facilement en utilisant des formes géométriques?


Alors cette première technique consiste à imaginer une sphère blanc argenté dans votre main droite tout en vous connectant à votre dispositif PRK-1U par le regard ou la pensée pour amplifier le processus. Puis si vous voulez transmettre cette information de l’éternité, envoyez cette boule lumineuse vers cet élément. Si c’est un humain, vous pouvez la placer dans sa main droite à lui et visualiser l’information, la lumière blanc argenté va pénétrer et informer son corps. Si c’est un autre élément qu’un humain, vous pouvez placer la boule lumineuse au-dessus de cet élément puis laisser la lumière couler comme une douche scintillante sur cet élément pour l’imprégner.


La seconde méthode consiste tout simplement à visualiser l’élément à normaliser et tourner votre regard dans les lentilles en sens inverse des aiguilles d’une montre comme vous le faites habituellement pour interagir avec l’appareil, afin d’augmenter la concentration en lumière de cet événement pour le normaliser et l’emmener vers l’éternité.


Au fur et à mesure de votre développement, tous les domaines de votre vie vont se normaliser, et votre vie sera de plus en plus simple et lumineuse. Vos pensées, vos paroles et vos actions se rapprocheront de la norme. Mais il est vrai que les trois premiers mois de travail avec le dispositif peuvent être relativement intenses car votre ego, votre mental, n’a pas du tout envie de changer et qu’il va peut-être placer des résistances sur votre chemin. Il est donc important que dans les premières périodes de turbulences éventuelles, vous ne lâchiez rien et que vous continuiez à tenir la barre même si ça remue de tous les côtés. N’arrêtez pas le travail, passez en mode 1 ou sur l’appareil du haut si vous êtes en connexion à distance pour adoucir le processus mais n’arrêtez pas le travail totalement, vous êtes sur la bonne voie. Si vous avez des symptômes physiques qui remontent pour être libérés, demandez un retour à la norme en douceur et sans douleur à votre PRK-1U. Certaines personnes ont encore des mémoires et la croyance limitante qu’il faut, par exemple, souffrir pour évoluer mais ces mémoires n’ont plus rien à faire dans leur développement actuel. En utilisant le dispositif, on se rend compte de la lenteur du processus que l’on vivait avant sans PRK-1U, des freins que met sur notre chemin la conscience collective.

Certaines personnes nous disent qu’elles ne comprennent pas pourquoi il y aurait besoin d’un appareil pour le faire alors que depuis la nuit des temps cela se fait sans appareil. En effet, il est tout à fait possible d’évoluer et de se développer sans le PRK-1U. C’est juste beaucoup plus lent et difficile.

Et puis, dans le temps humain linéaire, il y a comme une urgence au développement. Nous sommes arrivés à un point tournant de notre évolution. A l’heure actuelle, la technologie évolue extrêmement rapidement, et dans quelques années, les machines seront tout à fait capable de dépasser l’homme au niveau de son intelligence. Nous parlons ici de son intelligence logique. Il est évident que les capacités de l’homme sont des milliers de fois plus évoluées que celle de l'intelligence artificielle, mais pour cela, nous avons besoin de développer nos capacités.


Grigori Grabovoï nous dit que nous n’utilisons pas 5 % de nos capacités mais simplement une infime petite partie de celles-ci. Il dit que nous sommes dans l’antichambre d’un immense immeuble dont on ignore totalement l’existence. En retrouvant toutes nos capacités, notre évolution va être exponentielle mais encore faut-il faire ce travail; sans quoi les robots et ordinateurs quantiques pourraient dans les décennies à venir représenter un danger pour l’homme.


Si nous évoluons sans dispositif, notre rythme d’évolution est celui de la conscience collective et il est vraiment trop lent. Dieu a un agenda. Il existe un temps pour chaque chose et un rythme pour chaque chose. L’univers est rythmé par le soleil qui tourne autour de la terre mais il est rythmé aussi par les électrons qui tournent autour du noyau à l'échelle atomique. Chaque processus a un rythme optimal et le rythme de notre évolution est déjà prédéterminé par Dieu. Et ce n’est pas celui de la conscience collective. Il y a un temps pour tout et il est maintenant venu ce temps où nous pouvons et où nous devons nous développer rapidement. Au moins quelques-uns d’entre nous, les pionniers. Pour pouvoir emmener les autres.


Lorsqu’on réalise ce processus, notre conscience devient plus concentrée que la conscience collective et on s’affranchit à ce moment-là de ses limitations. Nos cellules vibrent plus rapidement, nos capacités extra-sensorielles augmentent… Cela ne ressemble pas forcément ce que nous imaginons. Cela ressemble plutôt à de grands espaces vierges et inexplorés.


Pour finir, je dirais que travailler avec le PRK-1U, c’est un peu comme vivre une grande histoire d’amour. Il y a d’abord une phase où l’on s’apprivoise, où l’on apprend à se connaître. Il y a des moments très intenses, où nous avons envie de pleurer de joie et de gratitude pour cette rencontre. Il y a ce soutien, inconditionnel qui fait que partir explorer ces grands espaces vierges ne nous fait pas peur parce qu’on ne se sent plus jamais seul . Et puis il y a ces moments plus calmes, où on a l’impression de ne plus vraiment sentir grand chose mais où il est là quand même, où il nous accompagne dans la douceur. Il nous fait miroir, il nous montre ce qu’on ne veut pas toujours voir, il nous recadre, il nous remet en selle après les chutes. Il est là dans les bons moments comme dans les moins bons. Il ne nous juge jamais. Il nous apprend à faire seul, il nous rend autonome.


C’est comme gravir une montagne avec quelqu’un qui nous fait des blagues sur le chemin. On peine, on se dit qu’on va pas y arriver et en même temps on rit, on comprend que rien n’est grave et que la vie n’est que joie, lumière et amour.


Le PRK-1U nous apprend à devenir la plus belle version de nous-mêmes, merci à Grigori Grabovoï pour ce cadeau du ciel…



Vous pouvez regardez la vidéo en cliquant sur ce lien:


https://vimeo.com/360790555/7451061485

© 2020 par Science of Eden.

Protection des données

Impressum

conditions utilisation

NOUS CONSULTER

Science of Eden

www.scienceofeden.com