Retrouver l'Unité

Mis à jour : janv. 18

Avez-vous remarqué comme nous fonctionnons de façon cyclique par rapport à nos états d’âme ? Nous alternons les phases où nous allons vers les autres et les phases de retour vers nous-même. Inspiration, expiration… Comme tous les éléments, comme la Terre elle-même et l'Univers...



L'inspiration du mois


Retrouver l'Unité

Avez-vous remarqué comme nous fonctionnons de façon cyclique par rapport à nos états d’âme ? Nous alternons les phases où nous allons vers les autres et les phases de retour vers nous-même. Inspiration, expiration… Comme tous les éléments, comme la Terre elle-même et l'Univers...



A l’expiration, nous expérimentons, nous rejouons des scènes de notre enfance avec d’autres acteurs qui peuvent être différents de ceux de notre passé et qui nous servent de transfert, et à l’inspiration, nous infusons ces expériences et les intégrons profondément.


Chaque expérience vécue en relation avec le monde que nous considérons comme extérieur à nous, est une occasion d’être à nouveau en contact avec un endroit de nous à visiter ou un sentiment d’amour infini. Comme une pièce de théâtre où nous jouerions toujours les mêmes scènes.


Chaque émotion que nous n’avons pas su exprimer sur le moment, s’est imprimée dans notre corps, sous forme de cristallisation plus ou moins densifiée.


Chaque expérience jugée désagréable passée, a été engrammée en tant que blessure émotionnelle, et s’est cristallisée dans une zone précise de notre corps.


Lors de la phase de retour en Soi qui suit toujours l’expérience, si nous acceptons d’écouter ce que notre corps a à nous dire, il nous est permis de libérer ces mémoires en conscience.

Définitivement.


Lorsque cette mise en contact avec ces zones de notre corps à éclairer, s’opère, il est tentant pour notre mental d’assimiler ces sensations nouvelles à des sensations désagréables. Pourtant, si nous sommes attentifs, nous pouvons sentir que ces ressentis sont d’un autre ordre.


Ces sensations témoignent de la libération, de la mise à la norme ( c’est-à-dire du retour à l’équilibre et l’harmonie selon Grigori Grabovoï ) de cette partie du corps et des comportements obsolètes qu’elle représente.


Et si nous ne les jugeons pas, si nous les accueillons avec amour et compassion pour nous-même, elles s’effacent d’elles-même.

Alors que si nous nous y attachons et y mettons une étiquette, nous les renforçons !


Le PRK-1U est d’une aide précieuse pour faciliter, fluidifier et accélérer nettement ce processus d’expérimentation-intégration.


Comment ?

Dans notre environnement, qui est tel un océan de vibrations, le dispositif capte les fréquences optimales pour notre développement et nous les retransmet.


Ce faisant, il nous permet d’élever très rapidement notre niveau de conscience.

La conséquence de cela est que nos pensées, nos paroles et les actions qui en découlent, provenant d’une conscience plus structurée et développée, sont forcément plus alignées et harmonieuses qu’auparavant.


Dans la vie, nous remarquons que nous avons de plus en plus de prises de conscience, qui nous permettent d’aller plus loin dans notre compréhension du monde, et de mettre en lumière d’autres zones d’ombres.

Et c’est un cercle vertueux qui s’installe.

Expérience, mise en lumière, prise de conscience, compréhension et on recommence…


Chaque libération, que je préfère appeler mise en lumière, nous donne l’opportunité de ne plus rejouer ces scènes familières, et de pouvoir, la fois suivante, essayer un autre comportement, nouveau, face à la même situation à laquelle nous réagissions dans l’émotion.


Chaque mise en lumière de nos zones d’ombre nous permet de faire un mini saut quantique, c’est-à-dire une évolution nette de notre être au travers de toutes ses structures profondes. Et nous nous sentons différents, sans savoir bien définir cette différence.


Car c’est bien la remise à la norme, à l’harmonie, de nos schémas obsolètes qui nous fait avancer.


En voyant l’évolution de ce point de vue, nous ne jugeons plus ce que nous vivons car nous nous rendons compte qu’il n’y a pas de situations positives ou négatives, il y a juste des expériences plus ou moins lumineuses qui nous permettent de comprendre, d’amener à la conscience nos schémas de fonctionnement pour les actualiser en ne gardant que ce qui est bon pour nous.


Mon fils rugbyman de 8 ans m’a dit ce matin : «  Je ne perds jamais, je gagne ou j’apprends … ». Nos enfants nous élèvent…


Avec l’utilisation du PRK-1U, ce qui peut être déroutant , c’est que la fréquence à laquelle les phases d’expérimentation et d’intégration se succèdent est de plus en plus rapide.

En fait, c’est plutôt comme si elles se superposaient…


C’est le fameux point zéro, c’est-à-dire le point où nous accueillons ce que nous pouvions trouver désagréable sans le juger, tout en étant dans un état d’être profond de paix, de joie et d’amour.


C’est vivre ses polarités opposées simultanément, en y mettant de l’amour.


C’est un point d’équilibre entre la lumière et l’ombre, où nous vibrons à une fréquence d’amour, en pouvant être totalement nous-mêmes avec nos apparents paradoxes.


En pratique, cela veut dire que nous acceptons d’être traversés par des émotions tout en restant dans notre cœur.


Puis vient le moment où nous avons mis en lumière tout ce qui doit l’être, où nous ne sommes plus que pure lumière et amour. Nous vibrons à la fréquence de notre Etre essentiel en permanence. C’est cet état qu’on appelle l’illumination…



«  Retrouvez-nous pour découvrir le dispositif lors d’une journée de présentation près de chez vous . Toutes les dates ici : www.scienceofeden.com/agenda »





La série numérique du mois


La paix ou le calme émotionnel 1 001 105 010

On pourrait penser que la paix ou calme émotionnel seraient caractérisés par le fait de ne plus ressentir d’émotions…


Et si c’était plutôt le fait d’être en paix avec ses émotions ?


Essayons de ressentir que nous sommes traversés par ces émotions mais que nous ne sommes pas elles.

Accueillir sans s’identifier.


Puis peut-être, se rendre compte que même si une partie de nous est dans l’émotion, une autre se sent parfaitement bien, dans l’amour…


Exemple : Je suis triste mais je sens aussi une joie derrière cette tristesse…


Accepter de pouvoir ressentir des sensations, et sentiments apparemment contraires, simultanément, vivre ce moment dans ce fameux point zéro.


Et laisser l’amour qui émane de cette partie gagner tout le corps, tout en répétant cette série numérique.



© 2020 par Science of Eden.

Protection des données

Impressum

conditions utilisation

NOUS CONSULTER

Science of Eden

www.scienceofeden.com