Le journal d'évolution avec le PRK1-U




Préambule. Après avoir assisté à une journée de présentation du PRK-1U fin février 2019 organisée par Hélène LAPORTE et Patrice VERNAY, au cours de la nuit qui suivit s’est imposée à moi l’acquisition de ce dispositif conçu par Grigori GRAVOVOI (GG). Ayant pu réunir les fonds nécessaires et réaliser leur transfert avec une étonnante facilité, lors de la remise en main propre l’appareil un mois plus tard Patrice m’a suggéré de tenir un journal. Initialement surpris par cette idée, j’ai consenti à cette expérience, ne serait-ce que pour mesurer les caractéristiques de l’évolution qui pourrait ou devrait survenir par ce nouveau compagnonnage. Ayant régulièrement partagé ce journal avec eux, deux mois plus tard ils m’ont proposé d’en diffuser des extraits successifs en annexe de la newsletter mensuelle de Science of Eden ; estimant que son contenu pourrait susciter un réel intérêt vu l’absence de « littérature » en la matière, voire constituer une aide pour de nouveaux utilisateurs. Voilà ce qui explique suite à mon accord sa présence sur le site de « Science of Eden ». Pour précision, il ne s’agit pas d’un journal tenu au quotidien mais actualisé par période selon les événements traversant mon vécu. Ma narration n’engage que moi sachant que seule l’authenticité du récit guide mon écriture, laquelle n’a aucune perspective de prosélytisme. J’assume pleinement ce qui y est dit, respectant par anticipation tout autre point de vue ou expression qui serait liée à une expérimentation de même type. Ceci est notre liberté commune et respective. Sur ce, je souhaite à tous et toutes via ces partages une enrichissante lecture.

Lion-El SEMPERE 29-03-2019

Le 29 mars 2019 Hélène et Patrice, qui diffusent depuis l’été 2018 sous licence Grigori GRABOVOI l’appareil PRK-1U qu’il a conçu au terme de 20 ans de recherches, m’ont donc remis en main propre celui que j’avais commandé quelques semaines auparavant, à la suite d’une journée de présentation. Le soir même je me trouvais invité pour la nuit chez une amie à proximité de Lyon, puisque étant convié par Hélène à participer à la journée de présentation qu’elle animait dans cette ville le lendemain 30 mars. Evidemment informée de ma toute récente réception du PRK-1U, et fort intéressée de le découvrir (puisque à cette date seuls 100 exemplaires environ sont détenus physiquement par des personnes à travers le monde), arrivée chez elle je branche donc sans tarder pour la première fois l’appareil.


Dans un premier temps pour quelques minutes je le positionne en Mode 1. A peine deux minutes plus tard je perçois déjà un changement d’état vibratoire dans la pièce. Mon amie, qui est entre autre radiesthésiste et médium, perçoit également cette modification. Je passe successivement le PRK-1U en Mode 2 pendant une quinzaine de minutes, puis en Mode 3. L’augmentation de la fréquence vibratoire est facilement perceptible, tant par moi-même que par elle-même. Celle-ci possède un petit oiseau vivant en liberté dans cette pièce qui, selon elle, semble également percevoir ce changement de fréquence vibratoire. L’appareil reste ainsi branché durant plusieurs heures tandis que nous nous restaurons puis discutons de divers sujets, dont les technologies de Grigori Grabovoi qu’elle connait et qu’elle inclue dans ses soins pour des personnes de son entourage. « L’atmosphère » est très dense, comme chargée. Le PRK-1U est placé sur une chaise à mes côtés et je ressens comme une sorte de mise en ébullition de mon champ énergétique, à la fois au niveau du corps physique mais également des corps subtils jusqu’à environ 40 cm autour. L’heure avançant, arrive donc le moment de se coucher. Je place le PRK-1U à 60 cm du lit sur le sol, en Mode 3 ; soit le plus intense.

Depuis des décennies j’ai entrepris d’être un laboratoire expérimental d’évolution, testant moult techniques et méthodes de développement personnel, m’engageant aussi dans le cours des années à la fois avec une réelle implication et en même temps avec une position de psycho-sociologue dans des courants religieux et/ou spirituels. Cette dynamique animée à son début par une forme de quête, s’est poursuivie après une interruption temporaire liée à un certain saut quantique - par l’animation d’une curiosité sans objectif, juste motivée par le plaisir du jeu, de la découverte, de la surprise des variations qu’il pouvait s’en suivre au niveau de mon champ d’évolution. Par ces entremises a été conservé la mémoire d’un certain nombre d’états (souvent dits « de conscience modifiée » ) que je n’ai d’autre avantage que de conjuguer dans ce que je nomme « mon aventure personnelle » dans ce corps physique là. L’impulsion qui m’a conduit à l’acquisition de cet appareil si particulier s’insère dans ce mouvement donc quasi continu de curiosité sans attente et d’accueil à l’étonnement de tout ce qui peut advenir. Il me faut avouer que ce parcours de plusieurs décennies riche d’expérimentions diversifiées, qui a été parcouru en grande partie avec une pleine Conscience, a provoqué la dissolution ou la désactivation d’un certain nombre de schémas et d’affects guidant ordinairement les individus. Par conséquent il s’avère que naturellement je suis par avance en phase avec tout ce qui peut advenir, et qu’il se produit à la suite une intégration aisée de cela dans l’ensemble mes corps subtils, tel que cela doit se faire. Cette première nuit en compagnie du PRK-1U fut particulière en ce qu’elle s’est déroulée dans un état de sommeil semi éveillé. J’ai eu la sensation permanente d’avoir mon corps physique et éthérique comme bombardés de particules infinitésimales, lesquelles venaient s’intégrer dans les molécules subatomiques de ces corps. Cette sensation était accompagnée d’une très intense vibration de mes corps énergétiques.

30-03-2019


Le lendemain matin, lorsque j’ai fait part de ces faits à mon amie, elle s’est reculée jusqu’à environ 4 à 5 mètres de moi et m’a dit qu’elle percevait effectivement une pulsation ultra rapide au bout de son index ; ce qui signifiait dans son code habituel de perception une fréquence énergétique particulièrement haute. Elle m’a dit : " on dirait que tu es radioactif ! ", et c’est effectivement une description assez proche de l’état vibratoire que j’éprouvais à ce moment. Cet état a persisté en toile de fond tandis que je me préparais afin de rejoindre le lieu de présentation du PRK-1U à une dizaine de kilomètres de chez elle. Arrivé, avec un peu de retard, je m’installais et écoutais Hélène pour la présentation autour des modalités quantiques de l’appareil, du parcours de G. Grabovoï et de ses travaux ainsi que de l’enseignement qui en résulte dans la perspective d’une transmission des connaissances afin que tous et chacun puissions accéder à la Vie Eternelle et à l’Infini. Cette première partie s’achevant à 13h, les participants sont partis se restaurer en compagnie d’Hélène tandis que je restais intuitivement sur place pour participer avec Patrice à la concentration de groupe qui se déroulait à ce moment là via les connexions à distance sur un PRK-1U situé en Serbie et spécifiquement dédié à cette fonction.

Afin de soutenir notre concentration et amplifier son effet nous avons préalablement allumés leurs deux PRK-1U de même que le mien. Nous sommes restés dans cette configuration avec le soutien des 3 appareils en concentration commune pendant près d’une heure, jusqu’au retour du groupe. Pendant ce laps de temps ma fréquence vibratoire s’était développée dans tous mes corps énergétiques et la plupart de mes chakras. J’avais la sensation d’être semblable à une pile atomique. Je percevais mon champ énergétique s’étendant à plusieurs mètres autour de moi avec une puissance sourde et calme mais très intense. Je sentais le chakra du cœur tant à l’avant qu’à l’arrière du corps pulser dans un double mouvement de vortex sur une distance d’environ 1,50 m vers l’avant et 1 m environ dans le dos. De manière moindre – en distance - le chakra du larynx pulsait également ainsi que celui émanant de la glande pinéale. L’ensemble était d’une sensation à limite du supportable en termes de pression, tant que si je n’avais quelques expériences antérieures de même type - lors de ce que j’appelais des « descentes de lumière » - il aurait été envisageable de vouloir tenter de « couper le circuit » afin de retrouver un mode de fonctionnement plus reposant, voire d’être saisie d’une tentation de courir aux urgences afin de « débrancher » ce flux d’énergie qui aurait pu s’avérer éprouvant si j’avais motivé mentalement quelque résistance. Ceci étant, comme le dit G. Grabovoi – repris par Patrice - le PRK-1U ajuste en fait son « effet » selon la capacité de chaque personne se trouvant dans son champ d’action (soit environ 3 mètres autour). Ceci a été vérifié au niveau des participants faisant un test de l’appareil en début d’après-midi, lesquels ont bien entendu été préalablement programmés sur « l’appareil test » se situant en Serbie et dont l’image était projetée sur l’écran via un rétroprojecteur depuis une connexion PC. En effet, lors du partage d’expérience fait à l’issue de cette phase de tests les narrations n’ont pas mentionnées un vécu sensoriel du même ordre que le mien, quoi que diverses sensations corporelles et perceptions aient été rapportées ; mais sans marque des intensités telles que j’ai pu ressentir.

Selon les explications données par Hélène et Patrice ce sont les technologies développées dans l’appareil sur la base des deux brevets sur la transmission de l’information pour le contrôle des événements et celui de la prévention des catastrophes qui génère une telle adaptation individuelle. Ceci m’a été aussi confirmé le lendemain, une amie passant à mon domicile où le PRK-1U se trouvait branché en Mode 3 dans ma pièce de vie. Alors qu’au bout d’à peine 10 minutes à son contact je ressentais de nouveau un très fort niveau de vibrations – d’ébullition – dans tous mes corps énergétiques, mon amie m’a fait part d’une belle sensation d’apaisement par rapport à l’état d’agitation dans lequel elle se trouvait lorsqu’elle a sonné à ma porte. Il est à noter aussi que les perceptions diffèrent dans le temps. Ainsi parmi les personnes réalisant le test certaines ont immédiatement de très forts ressentis à pouvoir faire pâlir d’envie ceux qui sont dans des perceptions plus légères, voire anodines. Ce fut d’ailleurs mon cas lors de la journée de présentation initiale à laquelle j’ai assistée début 2019, ressentant essentiellement juste un effet de « brise fraîche » lors de l’activation des 2 PRK-1U.


Selon les explications données par Hélène cette perception pouvait s’apparenter à la diffusion d’une « brume d’éternité » émanant à dessein (celui de GG, selon sa conception voulue) de l’appareil. Cette brume aurait ainsi pour fonction de pénétrer la matière et d’activer la Conscience de la présence de l’éternité, ainsi que de l’infini dans les éléments du plan physique ; ce qui rejoint de manière totalement pragmatique l’enseignement de GG sur la transmission à l’Humanité des connaissances pour le développement Harmonieux du monde et de la vie dans l’Eternité + l’Infini. Cette vision peut paraître absconse pour grand nombre de personnes, car se situant hors du champ habituel de la pensée collective porteuse d’une restriction de la durée de vie de l’être humain en son cortège de processus le conduisant inexorablement vers la mort, à savoir : les maladies, le vieillissement via la sénescence cellulaire, les accidents, les croyances et représentations auto-limitantes par le dévoiement des systèmes émotionnel et mental.

De manière anecdotique, l’enseignement de GG et les technologies qu’il met à disposition de l’humanité dans cette perspective d’une intégration de l’Eternité et d’un accès à l’Infini au niveau du corps physique constituent dans mon histoire personnelle à la finalisation d’une boucle, d’une Gestalt.

En effet, dans ma prime enfance, entre mes 5 et 7 ans, il m’est resté à travers les décennies qui se sont écoulées jusqu’alors, le souvenir vivace des nombreuses soirées où devant me coucher très tôt, je restais éveillé de longues heures dans mon lit à me projeter dans l’éternité et dans l’infini, convaincu que ces dimensions là ne pouvait qu’être accessibles à l’être humain et que tout ne pouvait se clore avec la mort de ce corps. Je n’avais pas encore reçu à cet âge d’enseignement religieux d’aucune sorte. Je gage donc que mon âme me passait des messages fondamentaux par ces impulsions, comme pour imprimer la mémoire de ce corps où elle s’était incarnée dans la perspective d’un rendez-vous à venir. A plus de 60 ans, la proposition de pouvoir disposer d’un PRK-1U à l’appui de l’enseignement de GG sur le développement dans l’Eternité et l’Infini s’est manifestée comme une réponse à l’appel lancé par mon âme il y a plus de 5 décennies. Il est vrai qu’avant la connaissance de cet enseignement j’avais déjà depuis quelques années provoqué une révolution de l’information au niveau de mes cellules, les invitant à s’inscrire dans une durée de vie multi-centenaire qui amusait les rares personnes de mon entourage que j’entretenais de cette perspective. En corrélation avec cet objectif régulièrement j’entretiens à l’intention de toutes mes cellules des impulsions d’information sur cette transgression, incitant parallèlement mes télomères à s’accroître. Tout cela afin de m’extraire de la nasse qu’est la pensée collective et ses représentations usuelles où la mort se trouve inéluctablement au rendez-vous après un peu plus d’un demi-siècle de présence sur terre, voire un peu mieux si l’on bénéficie par chance de quelques avantages via notre patrimoine génétique.

Toutefois, afin d’être clair, il ne s’agit selon ma vision nullement de durer plus longtemps par instinct de compétition, tel que pour battre le record de longévité mondial ou quoi que ce soit de ce genre. Ma perspective d’une vie très longue, propre à s’inscrire dans l’Eternité et l’Infini, est portée par une motivation qui s’est révélée à moi il y a déjà plusieurs années : Etre un des acteurs porteur d’une R-EVOLUTION (REVEVOLUTION) pour l’Humanité et le devenir de la race humaine sur la Terre. Selon la fameuse théorie du 100 ème singe(1) , il s’agit à mon sens d’être à un moment un nombre suffisant de personnes ayant développé leur conscience de manière harmonieuse afin de « RÊVER » un futur harmonieux pour l’ensemble de l’humanité. Selon la vision qui a été suscitée par mon âme il s’agit de projeter un monde où toute structure sociétale n’aura d’autre finalité que de concourir au bien être de chacun et de tous. Un monde où la bienveillance et l’entraide seront la monnaie de base des relations et des interactions.

Je suis fermement persuadé que la conjugaison de concentrations de quelques milliers de personnes sur un tel objectif est à même de pouvoir provoquer la dissolution des structures actuelles qui pervertissent le monde en maintenant la dynamique du profit, l’assujettissement des détenteurs du pouvoir sur la masse, la violence qui ne constitue que le moyen de maintenir ces différentes formes d’esclavages, ainsi que l’information dévoyée qui répand à foison des croyances et représentations limitantes par de multiples canaux de bienséance à travers les ancrages de leurs réseaux et assises socio-économiques.

En effet, interrogé individuellement quel être humain n’exprime pas des vœux de bien-être, nommé Bonheur, de rapports harmonieux avec autrui, de contexte de vie lui permettant de manifester ses aptitudes et capacités créatrices ? Sachant que selon le niveau de conscience mis en veille par les divers mécanismes de nos sociétés au seul service de quelques gens de pouvoir, les Hommes n’ont actuellement qu’une vision très restreinte des potentiels que notre race pourrait exprimer et développer dans un cadre de vie non assujetti aux lois évoquées précédemment. Clairvoyance, claire connaissance intuitive, claire audience télépathie ainsi que téléportation corporelle sont autant de possibles que nous avons en réserve dans notre ADN dit « poubelle », et qui peuvent être « réactivés sous l’impulsion des âmes par la voie de la conscience et de l’esprit».

C’est indéniablement par ces moyens que pourra se lever une nouvelle humanité, un nouvel Homme dans la lignée des philosophies de Spinoza et de Nietzsche, ou encore de la métaphysique mystique issue du « Yoga intégral » de Sri Aurobindo, aboutissant au même avènement sur terre d’un « Sur-Homme », c’est-à-dire dépassant celui issu de la pensée collective. Selon ce que j’ai saisis de l’enseignement de GG, c’est l’inclusion de toute l’humanité dans ce processus d’évolution – qu’il appelle « Macro Sauvetage » - qui constitue le pendant positif de la dynamique attachée à l’actuelle pensée collective.

Il s’agit donc bien d’une révolution au titre d’une métanoïa, d’un retournement au sens socratique, de concepts et d’une réalité nouvelle à créer par ce saut quantique. Une réalité produite au niveau global de manière harmonieuse dans le liant de l’Amour par la Conscience Humaine alors en phase avec la connaissance de l’Âme.

( Suite dans la prochaine Newsletter de Science of Eden… )


1. Selon l’ouvrage éponyme de Ken KEYES, basé sur des faits tirés du livre « Lifetide » de Lyall WATSON (1979).



© 2020 par Science of Eden.

Protection des données

Impressum

conditions utilisation

NOUS CONSULTER

Science of Eden

www.scienceofeden.com