Journal d'évolution auprès du PRK-1U

Partie 8 - publié le 15 mai 2020




· Vers l’éternité, un peu plus …


Ayant remarqué lors de la journée de présentation mi septembre à Lyon que pendant le pilotage de groupe - qui se déroulait pendant la pause de midi - Patrice (le compagnon d’Hélène) utilisait le livre « Les Etoiles, séries numériques pour la Vie Eternelle [1] » de Grigori Grabovoi selon un mode qui lui permet de développer sa clairvoyance, j’ai « par hasard », ou plus justement sur le mode des synchronicités, découvert aujourd’hui un fabuleux pilotage.


Parmi ceux déjà nombreux qu’il m’a été donné de lire et d’expérimenter celui-ci trouve une résonance particulière en mon être. Peut-être parce que parmi les technologies de pilotage que propose GG dans ce chapitre l’une d’entre elle ressemble à ce que je pratiquais dans mes envolées nocturnes dans l’infini et la poursuite de l’éternité, en attendant le sommeil lorsque j’étais enfant … Le chapitre référent concerne la constellation des Gémeaux, page 171 et suivantes du livre « Les Etoiles …».


Tout d’abord Grabovoï nous propose de considérer l’aspect de ressemblance dans la gémellité, de structures d’analogie existant entre notre monde intérieur et le monde extérieur : « Observez le monde extérieur dans son entier en prenant en compte le fait que la conscience perçoit le monde extérieur comme votre jumeau. »


Dans l’ésotérisme antique on aurait dit selon la célèbre maxime attribuée à Hermès Trismégiste « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut » ; histoire de situer les choses dans un autre contexte certes, mais similaire.


Considérant que nous n’excluons pas que le monde sidéral extérieur existera éternellement et aura une vie éternelle, nous pouvons utiliser le principe identique pour le pilotage en considérant aussi que notre monde intérieur est un système qui a la possibilité de se développer éternellement et donc d’avoir la vie éternelle.

C’est beau et plutôt simple ! N’est-ce pas ?


Grabovoï poursuit ainsi : « Votre compréhension réelle de la vie éternelle doit vous aider à réaliser un blocage des évènements faisant obstacle à la vie éternelle. Il s’agit de la non cessation de la vie dans le corps physique. » Et d’expliquer à la suite que les technologies de résurrection des personnes décédées instaurent comme une loi imminente, de ce qui va bientôt arriver, soit la résurrection globale. Il soutient que c’est parce que l’organisation de notre monde est soutenue par des caractéristiques optiques[2] (cad la luminescence) et que notre compréhension de cela constitue le point d’appui pour que tous ayons accès à la vie éternelle.


S’il est commun à la plupart d’entre nous de ne pas saisir dans le détail les équations mathématiques qui sous-tendent cette réalité des systèmes optiques, nous pouvons cependant avec notre conscience, assortie d’un zest de foi, comprendre le processus menant à la vie éternelle. En effet, le présent que nous vivons est une séquence de la vie éternelle du moment où nous avons en nous les technologies de régénération et celle d’éviter – notamment par ce pilotage sur la gémellité avec l’emploi de la série Numérique de la constellation des Gémeaux[3] - toutes les manifestations pouvant faire obstacle en nous à la vie éternelle.


La phase suivante du pilotage proposé se poursuit en regardant l’image anthropomorphique surajoutée par-dessus les étoiles de la constellation des gémeaux (le dessin de jumeaux), et de projeter alors la (vision de la) réalité manifestée au terme du développement des évènements souhaités (c’est-à-dire ceux mis comme objectifs du pilotage par la conscience). Et GG précise : « Ceci est possible si vous considérez que l’image se développe plus loin, au-delà de la partie représentée par le dessin. »


Cette partie du pilotage avec les étoiles de la constellation des gémeaux relative à la « compréhension » de la vie éternelle que nous portons en nous est similaire à la première phase de l’initiation qui se faisait dans l’Egypte antique au sein de l’Ecole des Mystères d’Horus dans le temple de Kom Ombo, que j’ai déjà évoqué. La seule différence réside dans le fait que la science ésotérique égyptienne considérait la vie éternelle dans le cadre de réincarnations successives, d’où la richesse et les précisions des rites funéraires de l’époque, alors que GG « innove » en plaçant la vie éternelle au sein même de notre corps, de ce même corps.


Grabovoï poursuit ses propositions de pilotage de la manière suivante : « En travaillant avec la constellation des gémeaux vous pouvez voir que tout ce qui vivra peut être examiné dans l’espace entre les Gémeaux. Imaginez un espace qui existe dans le plan volumétrique entre les gémeaux sur le dessin. C’est dans cet espace que se positionne la vie de tous les vivants et de ceux qui ne sont pas encore nés. » Cette perspective précise peut toutefois ne pas être très claire pour tout le monde. Elle m’a fait cependant émerger par ma clairvoyance et mon sens des associations une vision très explicite ; enfin pour moi-même ! …


L’espace dont il est question entre les Gémeaux se situe au niveau de leurs flancs. Sa forme s’apparente à celle d’un œil ou plus exactement d’un « vesica piscis », d’une vessie de poisson, tel qu’il se forme par l’intersection de deux cercles lorsque le centre de l’un des deux cercles est placé sur le périmètre de l’autre. Or il se trouve que cette forme est un symbole sacré de l’ancienne Egypte. Il est à la base de la géométrie sacrée en ce qu’il va par des séquences de développement géométrique successifs construire la figure emblématique de la fleur de vie, et que d’autre part il contient les « solides de Platon [4]». Ces derniers constituent la base de toutes les formes présentes en ce monde, soit la base de toute vie ainsi qu’en témoigne depuis des millénaires le symbole de la fleur de vie encore gravée sur les murs des temples égyptiens, tel que celui d’Abydos dédié à Osiris. Gémellité des mondes, vésica piscis, géométrie sacrée, fleur de vie et Osiris : même portée du chant d’Eternité, auquel nous convie de même en ces temps présents Grigori Grabovoï …


Cette fleur de Vie représente encore pour égyptiens le symbole-germe que Dieu[5] a utilisé pour créer l’univers entier, ou autrement dit « la vie de tous les vivants et de ceux qui ne sont encore pas nés », selon les termes même de G. Grabovoï dans le cadre de ce pilotage qui a pour but d’assurer la vie éternelle pour soi et pour tout le monde … Etonnant tout de même comme proximité et similitude de vision entre ces deux enseignements ! …

La proposition finale de pilotage que donne GG est pour moi la plus succulente. Elle part du fait que dans notre réalité se situe dans des « créneaux temporels » qui se succèdent et dans lesquels nous œuvrons. Par exemple, avec le pilotage précédent il s’agit de de l’espace volumétrique existant entre les Gémeaux (le « vésica picis »), afin de capter des informations en provenance de cet avenir en attirant de futurs évènements positifs dans un de nos créneaux temporels mis en perspective. Il poursuit en disant que nos zones de conscience qui perçoivent l’infinité peuvent se déplacer à une très haute vitesse entre ces créneaux. L’astuce qu’il donne est que « pour absorber le volume d’informations important qui se trouve dans ce développement accéléré, nous devons le voir avec une conscience élargie ». Et pour ce faire sa proposition est textuellement la suivante :

« Si vous élargissez la perception de la vie éternelle à une vitesse aussi importante que l’Eternité, vous assisterez à une captation, à savoir une interférence des évènements. Alors votre conscience prendra la forme qui permettra à toutes les connaissances de l’éternité de rentrer en contact les unes avec les autres ».


L’exemple qu’il donne pour exécuter cela est d’imaginer une sphère qui contient tous les événements de la vie éternelle, puis de la superposer à un hémisphère (demi-sphère) représentant notre conscience, qui aura exactement le même diamètre. Par ce simple mécanisme dit-il : « Une superposition de tous les événements de la vie éternelle sur le champ intérieur de l’hémisphère entraîne l’arrimage des connaissances par le contact qu’elles ont les unes avec les autres. Le contact est une transmission de l’expérience dans la compréhension humaine, à savoir la transmission des connaissances ».


Ceci me « parle » vraiment, car certes de façon moins élaborée dans le processus présenté, c’est que je mettais spontanément en œuvre lors de mes « virées nocturnes » en ma tendre jeunesse. Il me souvient que je produisais un déplacement de ma conscience à une très très grande vitesse dans l’infinité afin de pouvoir toucher à l’Eternité ; et que cela « marchait » ! Comme bien entendu je finissais par revenir au présent pour passer à une phase de sommeil, car il m’était bien sûr impossible de m’endormir durant ce processus, il est fort probable que de manière toute aussi spontanée j’ai ramené par « arrimage » quelques informations de l’Eternité en ma conscience ; ne serait-ce déjà que la vision de mon futur où dans un âge avancé j’aurai une action de type mission «gardien de la terre», de chercheur aussi pour arriver à l’impulsion de la Vie Eternelle en moi-même et pour l’Humanité, et d’accompagnement de mes semblables sur divers plans existentiels … Bienheureux que le PRK-1U ait favorisé la levée des voiles sur certains de ces aspects jusqu’alors retenus dans des zones encore floues de ma conscience !


· Des succès encourageants …


Au cours de cette période faste en phénomènes non ordinaires, vinrent se rajouter les succès de plusieurs pilotages.


Le premier visait à ramener à la norme ma situation financière qui flirtait dangereusement avec la ligne de découvert bancaire suite à mon passage en retraite et à ses divers aléas de trésorerie décalée. A cela s’ajoutait la demande de règlement sous un mois de plusieurs milliers d’euros de factures d’honoraires de mon avocat dans le cadre de deux affaires que j’ai dû porter en cour d’appel ; ce qu’en l’état de ma situation je n’avais pas de perspective de pouvoir faire.


C’est donc sous cette forte pression que durant plusieurs jours j’ai piloté en ce sens, tandis que mes amis de l’association Mangalam213 m’appuyaient parallèlement dans leur pilotage.

Dans les 48 heures suivantes deux nouvelles venaient résoudre cette situation selon les pilotages effectués. Mon assurance juridique que j’avais recontactée sans beaucoup de conviction, compte tenu du peu d’indemnités perçues pour la procédure prud’homale engagée, m’annonce qu’elle va m’attribuer les fonds couvrant la majorité des frais d’honoraires relatifs à la procédure d’appel, et même un reliquat sur les frais prud’homaux qui va me permettre de régler une facture d’avocat restée impayée. Dans la semaine suivante je recevais bien un chèque pour le montant global annoncé de plusieurs milliers d’euros. Fabuleux ! Certes je n’avais pas de réelle richesse supplémentaire en termes de disponibilités sur mon compte bancaire (et ce n’était pas l’objectif fondamental de mon pilotage), mais je n’avais plus le souci de me demander comment j’allais pouvoir trouver les sommes réclamées par mon avocat dans un laps de temps aussi court. Ainsi, tout est bien qui finit bien ! Comme il est dit dans les contes de fées …


Dans les quelques jours qui suivirent, alors que j’avais depuis un mois envoyé quelques candidatures pour tenter de retrouver temporairement un travail, mais sans aucun succès, un ancien collègue me communique les coordonnées du dirigeant d’une grosse association gestionnaire d’établissements médico-sociaux qui recherche un intervenant pour une mission de management transitoire. Une véritable aubaine, qui me permis commencer cette mission quelques semaines plus tard après avoir créé ma micro-entreprise.


Autre succès remarquable concernant un pilotage qui m’avait été demandé par une amie souffrant depuis plusieurs mois de côtes cassées ou fêlées, et dont la douleur s’intensifiait à un point crucial ces derniers jours. Je lui ai donc promis de piloter sur cette situation, recherchant tout d’abord dans le livre de Grigori Grabovoï les séquences numériques correspondant aux 2 dernières basses côtes, puis pilotant une quinzaine de minutes avec le PRK-1U placé sur mes genoux. Le soir même je lui adressais un sms pour lui demander des nouvelles sans lui dire que j’avais piloté. Le lendemain elle me répondait qu’elle n’avait quasiment plus aucune douleur, que cette dernière s’était comme envolée ! …


Face à ces succès je me suis posé la question et fais la réflexion de la puissance de mes pilotages en rapport avec l’état d’amour et vibratoire particulièrement « haut » dans lequel je me trouvais à ce moment. Car je n’ai pas piloté longtemps sur ces deux situations, tandis que les résultats liés à mes objectifs se trouvent en totale adéquation.


Très certainement ceci à un lien avec ce que GG dit de la nécessité d’être dans un état spirituel approprié pour que soit assuré l’efficience du pilotage. Si à un premier niveau d’entendement cet « état spirituel approprié » peut être vu comme le fait de n’avoir pas d’état perturbant en rapport avec ses pensées ou émotions parasites, à un autre niveau d’entendement cet état spirituel approprié peut être vu comme la présence de l’Amour au cœur de notre pilotage. G. Grabovoï nous le transmet ainsi par la voix du Dr Konev[6] :

« Lorsqu’un homme agit de manière juste, demeurant dans l’Amour, il le fait comme le Créateur. (…) C’est l’Amour qui rend tout système de l’Univers intelligent ; Dans l’Amour chaque objet informé se réalise sans nuire aux autres. (…) L’Amour est le chemin qui conduit l’homme à la pensée féconde. ».


Comment ne pas pouvoir le constater dans la réalité manifestée suite à ces pilotages effectués dans cet état si particulier que j’ai décrit abondamment ? …


Dans la même période d’une quinzaine de jours autour de ces situations, j’ai été en mesure d’avancer très concrètement sur le projet d’une animation future pour « Les Semeurs d’Eternité ». En quelques nuits seulement j’ai structuré et réalisé le support informatique ad hoc dans la perspective de futures animations par réunions virtuelles. Il pourra aussi être proposé aux groupes de partages qui le souhaiteront pour agir et piloter, ensemble pour le contrôle de la réalité du futur harmonieux de notre humanité et de notre planète.


Que dire de cela ? de cette transformation de ma ligne de vie en l’espace de quelques mois dans une optique de projets concrets qui rejoignent les aspirations que je porte en moi profondément depuis des années. Juste répondre que tel qu’annoncé par GG, le PRK-1U se comporte effectivement comme un coach individuel qui guide et agence les événements de la réalité de façon à induire l’avènement des missions que l’on a à réaliser ici ! Le vécu que je rapporte au fil de ce journal en est l’incontestable témoignage.


Octobre 2019


Le grand avantage de tenir ce journal est qu’en revenant, parfois, sur les écrits antérieurs j’ai la surprise de voir les liens, et les manifestations dans ma réalité, avec les pilotages que j’avais effectués.


Ainsi, reprenant la narration de ma concentration de groupe du 22 juin, je constate que les deux objectifs sur lesquels j’avais piloté ce jour là, à savoir la perception de l’amour et l’abondance financière, ce sont tous les deux manifestés dans ma vie à peine 3 mois après.

A travers le vécu d’amour dans la relation que j’ai nouée ce mois d’août s’est ouvert à moi la perception sensitive de l’Amour que je ressens présent partout autour et en moi ; ainsi que j’en ai longuement fait part précédemment. Pour l’abondance financière, alors que l’entrée dans ma période de retraite laissait entrevoir une dégradation probable à court moyen terme de mon équilibre financier, j’ai soudain eu l’opportunité de créer mon entreprise de conseil par le truchement d’un contrat d’intervention qui m’a été proposé sur un plateau.


Même si ce contrat est limité dans le temps, ce qui me va parfaitement bien, les gains journaliers que je perçois sont plus élevés que tous ceux que j’ai pu avoir dans le courant de ma carrière professionnelle ; ce qui va me permettre de solder quelques dettes dont le crédit pris il y a quelques mois pour financer l’achat de mon PRK-1U. En effet, j’ai misé sur le futur au moment de cet achat, car il était évident qu’avec le seul montant projeté de ma pension retraite je n’aurai pas les ressources mensuelles suffisantes pour honorer ce crédit en sus de mes autres charges … Et le futur me répond dans le présent actuel, en m’offrant - selon mes objectifs de pilotages - les circonstances de la résolution financière à cette problématique vue depuis le passé.


Très loin d’être un satisfecit plus ou moins empreint de vanité cette « réussite » est bien plus un enseignement important signifiant qu’il nous faut aller affirmer en soi, en chacun de nous, intérieurement la certitude que nos facultés de création de la réalité sont à la fois bien concrètes et infinies. Cette conviction, cette vérité qu’il convient d’accepter, est la condition sine qua none nécessaire pour ne pas freiner notre propre processus d’évolution, le développement de nos facultés, et par extension l’évolution de l’Humanité. Alors nous pourrons constater progressivement que nous avons des capacités d’auto guérison ou de guérison d’autrui initialement impensables, des facultés de création de tout aspect de notre réalité aussi. Et puis, voyant que l’on fait disparaître telle douleur ou telles problématiques corporelles en quelques jours, ou parfois avec juste un pilotage - certes très concentré - d’une quinzaine de minutes, force est d’y croire, de se rendre à l’évidence et de s’assurer que ces pouvoirs sont bien nôtres (sans compter tous ceux qui nous restent encore voilés). Pour ma part je ne cesse d’être surpris de l’accroissement de ces facultés, de ces nouveaux « pouvoirs » qui se manifestent sans d’ailleurs que je les recherche le moins du monde.


Il va sans dire que dans tout ça le PRK-1U est le premier acteur et premier vecteur de ces transformations, en parallèle des pilotages effectués. L’avantage de l’appareil physique c’est que dans un rayon de 3 mètres toute pensée (positive) que l’on émet devient un pilotage. Les pensées négatives (si l’on en a) ne peuvent être opérantes sur la base de la technologie du PRK-1U puisqu’il inclus les principes mathématiques de prévention des catastrophes.


Concentration de Groupe du 6 octobre 2019


Ma reprise d’un travail s’est donc concrétisée mi-octobre avec la particularité que pour la première fois de ma vie professionnelle j’ai créé ma propre entreprise afin d’intervenir en libéral pour la direction et l’accompagnement transitoire de deux établissements en situation de fragilité.


De ce fait mon quotidien a bien changé : une moyenne de 11 à 12 heures de travail quotidien non stop et 5 à 6 h du maximum de sommeil. Il est probable que sans l’effet évolutif du PRK-1U à mes côtés je n’aurais pas cette même capacité de « comme surfer sur la vague du présent », sans ressentir de stress alors que sous la vision rationnelle objective le contexte dans lequel je me trouve est générateur de stress +++ au regard de la mission qui m’a été confiée. Aussi, tel que je l’ai partagé à ce moment sur le forum de la formation « Evoluer avec Grigori Grabovoi », je suis si étonné de cette constance tranquillité intérieure que parfois je mets « sur pause » afin de scruter si une part de moi n’aurait pas masqué l’ombre d’une once de stress en moi ; mais non ! rien de tout cela, même pas une ride de préoccupation. Certes le PRK-1U n’est jamais très loin, au pied de mon bureau ou dans la table de chevet de mon pied à terre temporaire, puisque par l’éloignement et l’hiver approchant j’ai fait le choix de ne rentrer à mon domicile que les WE.


Au vu de ce contexte Patrice m’a suggéré d’utiliser les Séquences Numériques (SN) de Grabovoi indiquées dans son livre « sur les affaires », surtout celles figurant dans l’introduction. Après avoir lu cette partie plusieurs fois avec grande attention, je les ai consciencieusement recopiées à la fin mon agenda professionnel afin de les avoir à porter de main. Pour ces débuts, je me concentre principalement sur celles relatives à l’intensité de l’énergie au travail (8918 014 915 6481), l’augmentation de l’intensité au travail tout en préservant la santé des personnes (419 319 890 467 189 1481) car il y a un taux d’Accident de Travail très anormal dans l’une de ces structures. J’utilise aussi la SN du facteur informationnel pour le développement perpétuel : 964 819 318 9891. J’ai parcouru les innombrables autres séquences sur les affaires sans véritablement « accrocher » sur des séquences avec les problématiques auxquelles je suis confronté. La plupart de ces séquences me paraissent bien plus appropriées aux entreprises de production qu’à celles de services à la personne, et par conséquent je ressens une forme d’insuffisance dans ce support. Comme dans toute approche avec GG je compte que mon entendement s’accroisse et qu’une ou plusieurs synchronicités s’amorcent par la grâce du PRK-1U afin de me faire entrevoir les solutions qui restent pour l’instant hors de mon champ de perception.


La première semaine de ce retour dans « le monde du travail », j’ai pris l’option de ne pas emporter le PRK-1U avec moi, ignorant tout de l’organisation des lieux où j’allais me trouver. Aussi, j’ai laissé l’appareil à un couple d’amis qui ont tous deux une connexion programmée dessus. Ce qu’ils m’ont relaté est vraiment intéressant. Autant pour cet ami il y a eu un vécu peu agréable, surtout au début, passant la première nuit en état de cauchemars permanents qu’ll faut considérer comme des nettoyages, autant pour sa compagne ce fut un vécu salvateur. Depuis des années celle-ci ne pouvait se coucher sur le côté gauche sans ressentir des douleurs qui provoquaient des malaises l‘obligeant à changer fréquemment de position : cette gêne a totalement disparu en deux nuits ! De plus, elle entendait les battements de son cœur de manière quasi permanente, ce qui n’est pas un très bon signe selon ce que lui a dit son cardiologue, et cela a aussi cessé, définitivement …


Nous nous trouvons ici, comme dans bien d’autres cas, avec des effets collatéraux du PRK-1U qui ne sont pas indiqués « dans la notice ». Ce que je veux exprimer hors de cette boutade, c’est qu’il y a bien souvent de l’inattendu, avec le dispositif physique notamment, dans les manifestations qu’il induit.

Elément anecdotique, lorsque j’ai récupéré le PRK-1U auprès de mes amis 8 jours après, ceux-ci m’ont informé en me le remettant que depuis quelques jours il ne fonctionnait plus en mode 3. J’avais déjà entendu Hélène dire que ceci arrivait parfois, avec une durée de quelques jours à plusieurs semaines, soit disant comme si l’appareil s’ajustait à notre besoin d’évolution. Je prends en compte cette option, tout en percevant que dans le cas présent il y a une « bizarrerie », d’autant que mes amis m’assurent que l’appareil n’a eu aucun choc. Je tente à plusieurs reprises dans les jours suivants de le basculer du mode 2 en mode 3 sans plus de succès et rentre donc dans l’acceptation de cette situation tout en restant en vigilance.


Autre aspect d’évolution, je dors de moins en moins et sans ressentir de fatigue réelle. Ce n’était pas le cas tout au début de la reprise de ce travail, durant la première semaine ; un temps d’adaptation il semblerait, car ensuite c’est comme si j’étais occupé à des choses simples et plaisantes. Cela ressemble d’ailleurs à ce dont Hélène témoigne dans de récentes vidéos-séances de suivi je crois. Patrice quant à lui est dans ce rythme depuis plus longtemps encore. Le « modelage » du temps se produit aussi naturellement, c’est-à-dire que le temps paraît s’ajuster au besoin de temps qu’il est nécessaire pour les actions à accomplir. Sans excès je fais de deux fois plus de choses en une journée que je n’en ai jamais fait de toute mon existence ; et pourtant je n’ai jamais été particulièrement paresseux (bien que j’apprécie véritablement de « ne rien faire ». Tout se fait comme sans effort réel, juste à sa place et en son heure.


Quoi qu’il en soit, je ne cesse d’être surpris de l’accroissement de ces facultés qui se manifestent sans que je les recherche le moins du monde. De manière encore bien plus marquée qu’auparavant quelle que soit la situation dans laquelle je me trouve dans ces environnement professionnels très âpres, je n’éprouve d’inquiétude, aucune source de préoccupation. J’accepte ce qui est, souriant le plus souvent - au moins intérieurement - face à ce qui se présente, en dépit de contextes qui me laissent perplexe quant aux voies de résolution à trouver et dont je n’entrevois à cet instant pas la moindre issue. La paix, à défaut sinon de la joie, m’accompagne !


Force est de constater et de déclarer que dans tout ça le PRK-1U est le premier acteur et vecteur de ces transformations en parallèle des pilotages effectués. L’avantage de l’appareil physique c’est que dans un rayon de 3 mètres toute pensée (positive) que l’on émet devient un pilotage. Les pensées négatives (si l’on en a) ne peuvent être opérantes sur la base de la technologie du PRK-1U incluant les principes mathématiques de prévention des catastrophes.

Ces semaines de novembre et de début décembre s’enchaînent dans une séquence non stop. J’effectue des journées de 12h de travail, interrompues par une pause déjeuner de 20 minutes. Le soir, je me repose une petite heure puis je pilote, et ensuite je travaille jusqu’à environ 3h du matin sur le projet du site des semeurs d’éternité. Tour à tour j’aborde les éléments conceptuels du futur site avec les fonctionnalités qui constituent un ensemble cohérent et intéressant : une communauté privée pour les futurs semeurs d’éternité avec toutes les fonctionnalités présentes sur FB, la possibilité de créer des groupes d’intérêts avec forum, d’échanger de multiples manières, d’avoir un espace où les coordonnateurs des futurs groupes de partages pourront poser leurs dates de réunions et les personnes intéressées faire des réservations pour y participer, d’avoir un forum pour l’ensemble des utilisateurs, un blog général d’information ainsi qu’un espace « wiki » qui contiendra des éléments sur l’enseignement de GG ainsi que des pilotages que les groupes de partages pourront utiliser lors de leurs travail en commun. Ayant été dans l’une de mes vies informaticien et concepteur de systèmes d’information cette vision se précise nuit après nuit, semaine après semaine avec la perspective de pouvoir rendre ce projet opérationnel au printemps 2020.


Dans la foulée, afin de donner corps et cohérence à ce projet par un cadre légal, le couple d’amis déjà évoqué viennent joindre leur enthousiasme à mon élan initial et ensemble nous créons l’association « Les Semeurs d’Eternité ». Ceci marque le début d’une aventure qui va s’avérer à la fois exaltante mais aussi particulièrement prenante durant les mois qui suivront, tant par l’ampleur même du projet que par la technicité nécessaire à la réalisation du site envisagé. Un week-end de cette période Patrice m’interpelle par un message en me demandant ce que j’ai de prévu mi-janvier de l’année à venir. L’intuition me saisis que cela concerne le séminaire avec 22 PRK qui se tiendra à Belgrade et auquel il m’avait dit participer avec Hélène, puisqu’ils en sont les initiateurs. J’avais repéré ce séminaire à la fin de l’été et une impulsion d’y participer m’avait traversé. Cependant, compte tenu de ma situation financière à l’époque j’avais mis cet élan de côté tant cette idée n’était concrètement envisageable. Toutefois j’avais plusieurs fois ressenti au niveau de mes cellules les semaines suivantes comme un appel pour y être présent.

Quelques jours après lors d’un échange téléphonique Patrice m’incite à les rejoindre à ce séminaire où le Dr Viacheslav KONEV, l’éminent bras droit de Grigori GRABOVOI, donnera un enseignement sur les Sentiments. Cette perspective me ravit, sachant que cela vient en pleine collision avec mon contrat de prestations de conseil dont on vient juste de m’annoncer la prolongation jusqu’à mi février… Toutefois, par-delà ce « hiatus » de calendrier bien concret je ressens que cette réalité là s’invite à se réaliser sur mon chemin, alors je fixe ma conscience sur « Tout est Possible » en lien avec la séquence 519 714 8 en construisant par ces nombres mon futur.

Tel un coup de baguette magique impulsé sur la réalité les modalités financières se sont ajustées rapidement, tandis que je prenais la décision de provoquer sur un motif imaginaire la suspension de ma mission pour la durée du séminaire. Plongeant parallèlement après mes longues journées de travail dans les méandres du net, j’ai fini par trouver et réserver un vol ainsi qu’un logement à des coûts raisonnables : soit un peu plus de 200€ pour le vol AR et idem pour un logement AirBnb situé à 5 mn à pied du lieu des cours. Dans moins d’un mois je vivrai donc cette réalité ! Tout s’est passé si vite et si simplement … Je me réjouis tout autant de pouvoir bénéficier des enseignements spécifiques à ce séminaire que de partager du temps avec Patrice et Hélène qui pour moi sont bien plus que des amis, un frère et une sœur d’âme en quelque sorte ; cela dans le tréfonds de mon être depuis notre première rencontre. 14 décembre 2019

Lors d’une conversation téléphonique avec ma fille aînée celle-ci m’annonce qu’après avoir récupéré sa fille auprès de son ex-conjoint elle constate qu’elle a une angine avec de la fièvre, et qu’elle est très abattue. Je recherche la série numérique concernant l’angine (1 999 999) et la lui communique en ajoutant celle de la santé globale à la norme (1814321), lui recommandant de les dire si il lui reste suffisamment d’énergie et si possible de les inscrire sur elle. J’ai aussi piloté dans la nuit avec mon PRK-1U pendant une vingtaine de minutes avec et sans les 2 séquences numériques pour le rétablissement de sa santé.

Le lendemain matin j’ai pris de ses nouvelles et ma fille m’a dit être complètement surprise car la petite allait très bien, elle n’avait plus de fièvre ni trace des points blancs qu’elle avait aperçu la veille au soir dans sa gorge. Je lui ai rappelé que j’avais piloté dans cet objectif ce qui lui a donné une explication plausible à cette réalité qui l’a tout de même sidéré ! …. Mon PRK-1U continue de rester ostensiblement en mode 2 et par-delà les propos d'Hélène qui se veulent « rassurants » je trouve cela très étrange car ça fait 2 mois maintenant que cette « bizarrerie » persiste. Patrice que j’interpelle aussi me confirme que l’appareil peut rester de quelques heures jusqu’à plusieurs mois « bloqué » en mode 2, c’est-à-dire ne pouvant plus du tout switcher en mode 3. Mon propre questionnement pointe surtout le fait que lorsque je l’ai laissé à ce couple d’amis, lesquels ont chacun une connexion sur ce PRK-1U, il passait sans difficulté du mode 2 en mode 3. Le blocage s’est fait après qu’ils aient réalisé la procédure de connexion pour reconnaissance personnelle sur le PRK-1U ; ce que j’avais omis de faire moi-même à la remise de l’appareil car étant trop emporté par l’extraordinaire déploiement énergétique dans mes corps … Procédure que je n’ai donc pu encore réaliser à ce jour, puisqu’il faut que le mode 3 soit activé pour pouvoir la mener à son terme. Paradoxalement dans le même temps je ne ressens plus d’effets énergétiques dans mes chakras et dans mes corps comme c'était le cas depuis des mois. Cela me donne comme l’impression que je suis de moins en moins connecté au PRK-1U, en tous les cas spécifiquement car je ne peux ignorer sa manifestation ne serait-ce que dans la matière d’éternité qu’il diffuse et le taux vibratoire présent dans mon domicile que toute personne entrante ressent aisément, même si parfois d'une façon quelque peu « dérangeante ».

Concentration de groupe du 22 décembre 2019

La technologie transmise par GG dans le webinaire de cette semaine était la méthode de pilotage par l’impulsion de l’âme à travers la dynamique de l’Esprit. Ayant trop peu de disponibilité intérieure pour piloter au niveau macro, je profite de ce moment pour me concentrer sur ma fille ainée qui a un problème de santé, en ayant recherché au préalable les séquences numériques (SN) correspondant à ses organes affectés, auxquelles je rajoute les séquences de restauration de l’organisme 817 992 191 et la restauration de la santé 19 751. J’aime bien compléter mes protocoles de pilotage avec quelques SN, notamment celle qui « Crée des circonstances favorables » ; en fait des synchronicités (convergence d’événements positifs) !

Ma fille cadette étant enceinte de 5 mois, je profite aussi de ce temps de pilotage de groupe pour lancer quelques impulsions selon l’ouvrage de GG sur l’Education, à savoir pour cette période de faire comprendre à l’enfant (fœtus) que ses membres se développent dans le fini et dans l’infini aussi. GG demande que l’on explique cela à l’enfant en ouvrant nos bras largement puis en les rassemblant dans un point ce qui symbolise l’infini. J’exécute donc ces mouvements à plusieurs reprises fixant les lentilles du PRK-1U, tandis que mon esprit est concentré-rattaché à cet enfant en devenir. Dans cet intervalle de temps j’ai soudain le très fort ressenti en présence et en esprit d’une petite fille blonde et tandis que je fais ces mouvements avec cette concentration appuyée, je saisis moi-même que le FINI est juste un intervalle de l’IN-FINI ; entendement que ce mot FINI se trouve juste « enchâssé » dans le mot INFINI. L’INFINI est simplement une extension du FINI ! Ce qu’énonce Grigori Grabovoi lorsqu’il dit que « tout espace fini a une correspondance dans un espace infini ». C’est ce qu’il demande que l’on transmette à nos enfants afin qu’ils entrent dans la conscience de l’Eternité avant même leur conception : Merveilleux ! Rencontrant ma fille quelques jours plus tard à l’occasion des fêtes de Noël, celle-ci nous fait avec son compagnon l’annonce que - suite à une échographie récente - l’enfant à venir est … une fille ! J’adore vraiment comme il devient possible de plus en plus concrètement de créer le réel que je souhaite. Je mesure la progression sur ce point depuis j’évolue auprès du PRK-1U car même avec mes décennies de développement personnel et spirituel je n’ai pu aussi vite accéder à une maîtrise grandissante de la réalité. Ce que j’avais pu atteindre comme modus vivendi était une forme de tranquillité intérieure par-delà tout contexte extérieur qui venait traverser mon existence, processus principalement hérité de la philosophie de l’Advaïta Vedanta avec laquelle j’ai de profondes affinités de même qu’avec celle du Tao. La grande différence c’est que ces dernières « approches » se situent - en synthèse - dans une acceptation profonde[7] tandis qu’avec l’enseignement de Grigori Grabovoi on se situe dans une dynamique bien plus créatrice, plus yang en quelque sorte. Sur cette référence précédente au Tao, je dirai qu’il est certainement bien nécessaire pour l’équilibre d’un vivre en ce monde duel que l’on puisse selon la justesse du moment se situer parfois dans le YIN de l’acceptation profonde, en « Ce qui Est »[8] puis de savoir passer en mode YANG dans l’action de création de la Réalité pour cheminer en conscience vers l’Eternité, dans un développement harmonieux par la lumière de notre âme.

[1] - paru aux Editions Saint Germain Morya - 2015 [2] - A ce niveau G. Grabovoï fait certainement référence à ses connaissances sur la transmission d’information via les systèmes optiques, dont deux de ses brevets sont mis en application concrète dans le fonctionnement du PRK-1U. [3] - la Séquence Numérique de la Constellation des Gémeaux est : 49831721949 [4] - qui sont : Le cube, le tétraèdre, l’octaèdre , le dodécaèdre et l’icosaèdre. [5] - J’écris « Dieu » car contrairement à la pensée commune et malgré le vaste panthéon des divinités de la religion égyptienne, la croyance religieuse se fondait sur un dieu unique révéré traditionnellement comme Amon-Râ. Les divinités que l’histoire et l’archéologie nous présentent n’étaient en fait chacune qu’un de ces multiples aspects du divin. A titre d’exemple Dieu avait pour dénomination Atoum lorsqu’il était non manifesté (l’équivalent du « Aïn Soph » des Kabbalistes hébraïques). Il prenait ensuite le nom de Ptah lorsqu’il passait en phase de créateur du monde, puis d’Amon lorsqu’il a créé l’Homme à son image. De nombreuses autres divinités correspondaient à des réalités de notre monde, telle que la mort à travers Anubis, ou bien les sciences et l'écriture avec Thot. [6] - Ibid. p.21 à 26 : Osho, Tantra spiritualité et sexe. [7] - Voir à ce sujet l’excellent ouvrage de Jeff FOSTER, L’acceptation profonde, Ed. ALMRA 2014 [8] - Titre d’un autre très beau livre apparenté au mouvement « Néo Adventiste » , écrit par Tony PARSONS, ainsi que son corollaire « Tout ce qui Est », aux Editions Accarias 2010 ; dont je recommande la lecture

(Suite avec la prochaine Newsletter de SOE en juin 2020 )

0 vue

© 2020 par Science of Eden.

Protection des données

Impressum

conditions utilisation

NOUS CONSULTER

Science of Eden

www.scienceofeden.com