Journal d'évolution auprès du PRK-1U

Mis à jour : mai 13

PARTIE 5  -   Mise à jour du 15 février 2020



ACCELERATION "QUANTIQUE" ...


Les synchronicités, qui n’en doutons pas s’accroissent par l’effet du PRK-1U (peut être que j’en expliciterai la raison à un autre moment de mon journal), sont aussi des vecteurs d’accélération quantique. Je vais à ce sujet relater une succession d’évènements concernant mon désir profond de mettre en œuvre un projet de groupe pour une action collective de REV-EVOLUTION, telle que déjà relatée dans les pages précédentes de ce journal, afin de rêver notre futur pour voir s’instaurer, s’incarner, un jour un monde harmonieux à vivre ; ainsi que nous sommes nombreux à l’espérer de par le monde.


Au cours de l’une de mes ballades en ville je relève sur une affichette publiée par une association locale le thème suivant : « Vous sentez vous une âme de gardien de la planète ? », avec la proposition d’une réunion un mercredi soir. Intéressé et curieux, je me rends à cette réunion en compagnie d’une amie nouvellement motivée par les enseignements et les technologies de GG. Nous nous retrouvons dans cet espace une quarantaine de personnes, chacune venant à se présenter et indiquer ce qu’elle fait ou pourrait envisager de faire dans le cadre d’une préservation de la planète. Arrivé mon tour je parle bien entendu de GG et de mon désir de voir se mettre en place un groupe pour œuvre ensemble à la réalisation d’un futur via mon approche de REV-EVOLUTION, inspiré il y a plusieurs années par la l’activisme quantique prôné par Amit Goswami.


A deux trois chaises de moi un homme (GL) prend la parole et expose ses démarches très concrètes d’actions de créativité par des processus d’intelligence collective basés sur des modèles de la nature[1]. Je sens la richesse expérimentale de cet homme et réciproquement il a capté aussi en résonance quelque chose chez moi. Nous nous rapprochons lors d’une scission du grand groupe en deux cercles distincts, le nôtre étant qualifié de « démarche spirituelle ». Les échanges se poursuivent et aboutissent à ce que chacun fasse part par mail aux membres du groupe ce qu’il pourrait proposer de faire expérimenter à ceux qui seraient intéressé. Ceci constituant une première étape « d’affinage » d’un processus visant à faire émerger spontanément du groupe une ou plusieurs voies de créativité et d’actions.


Ceci étant après avoir échangé réciproquement mail et téléphone avec GL nous échangeons documentations personnelles et point de vue pendant les 48h suivantes. Je sentais en moi se mettre en place dans ma conscience un début de structure autour de la forme et des phases d’animation de ce groupe participant du projet nommé pour l’instant à mon niveau : REV-EVOLUTION. Je ressens que si j’arrive à projeter quelque chose qui tient « la route » j’aimerais non pas qu’il soit une « production » individuelle, c’est-à-dire rattachée à ma personne, mais plutôt une pièce du puzzle de Science of Eden. Sur ce je reçois un appel téléphonique d’Hélène ; ce qui n’est pas fréquent compte tenu de ses nombreuses activités. Elle me fait part qu’avec Patrice ils sentent bien l’idée de publier mon journal sur un mode « feuilleton » chaque mois via un lien sur leur Newsletter. J’accepte cette proposition avec joie, mesurant en effet l’intérêt que cela pourrait avoir pour un grand nombre de lecteur par le biais des retours que j’ai déjà eu via quelques personnes avec qui j’ai partagé le début de cette aventure.


De mon côté je lui fais information de mon travail d’élaboration sur le projet d’animer un groupe pour rêver le futur de notre Humanité dans la veine du développement harmonieux de GG. La revoyant le lendemain à Lyon dans le cadre d’une réunion de présentation du PRK-1U, je me risque à lui soumettre mon idée que ce groupe puisse être placé sous la bannière « Science of Eden ». En effet, depuis que j’ai croisé leur route je ressens un profond appel à un travail collaboratif avec eux, alors qu’œuvrer seul pour un projet identique ne me motive en rien. C’est à mon niveau une nécessité dans mon évolution d’être pour ces projets de type « spirituel » dans une mouvance d’action collective et d’intelligence créative de co-création.


Le lundi suivant GL et moi-même échangeons pendant près de 7 heures sur divers sujets, lui pointant les étapes concrètes incontournables pour faire émerger du collectif une vision commune, ainsi qu’un processus d’action efficient qui ne tient pas du hasard, bien au contraire. Sur ce je passe une grande partie de la nuit à rédiger un document « d’architecture du projet de groupe REV-EVOLUTION [2] » que j’envoie au petit matin par messagerie à Hélène et Patrice, car ayant un rendez-vous téléphonique avec eux en milieu d’après-midi. Lors de cet échange, j’ai un retour très positif de leur part, notamment sur la structuration des séquences d’animations du groupe dans la perspective d’un espace de rencontre virtuelle sur le net. Les points de divergences portent sur des éléments mineurs de sémantique auxquels je ne suis pas attaché, et je reçois par contre le principe d’une mise en place de ce groupe à l’automne sous l’égide de leur site, m’engageant à mon niveau d’animer ce groupe chaque semaine.

Nous sommes mardi soir. Je n’en reviens pas de l’accélération autour de ce projet que je porte intérieurement, en sourdine, depuis 2013 et que je vois émerger et prendre forme avec une perspective concrète pour dans quelques mois dans une dynamique collaborative avec les acteurs de « Science of Eden » !


Comme je l’avais déjà remarqué, le PRK-1U sélectionne nos intentions et favorise celles qui font partie de notre sens profond, pour ne pas dire missions à vivre …



CONCENTRATIONS : Avancées et déceptions


Cette sous partie concerne le vécu de plus d’un mois, principalement à propos de pilotages de groupe, que je rédige donc en décalage plusieurs semaines après sur la base d’enregistrements audios réalisés généralement à la fin de ces pilotages.

La raison tient qu’entre fin juin et fin juillet est apparu un vécu beaucoup plus commun, pour ne pas aller jusqu’à dire neutre, dans mes ressentis quotidien sauf en dehors des concentrations de groupe ; un peu comme si « plus rien ne se passait », du moins au plan visible.


La seconde raison concerne le résultat de pilotages personnels où je n’ai pas obtenu les objectifs visés, bien que m’y étant sérieusement investi durant plusieurs semaines. Du moins selon mes disponibilités, car récemment quelqu’un me confiait qu’il pilotait entre 3 et 5h par jour avec son PRK-1U, ayant même antérieurement piloté pour des situations critiques pendant plus de 10 heures par jour ! Mais avec au bout les résultats attendus …

Bien que me définissant plutôt comme persévérant dans mes entreprises, j’avoue ne pas y avoir accordé un temps semblable, d’autant que mon quotidien sur cette période s’est trouvé impacté par de multiples affaires pratiques dans lesquelles il m’a bien fallu m’investir concrètement. Ceci dit, lorsque l’on a un PRK-1U physique auprès de soi, tant que l’on reste dans un périmètre de 3 mètres toutes nos pensées deviennent du pilotage.


En synthèse, j’ai vécu donc un « double effet kiss-cool ». Premièrement au regard de mon vécu des mois précédents j’ai connu une forme de relative banalité dans mes perceptions et de mes ressentis quotidiens, tant diurnes autant que nocturnes. Deuxièmement sont survenues quelques « déceptions » transitoires à l’heure des résultats espérés, en lien avec ces pilotages réalisés durant des mois et le constat non conforme à mes objectifs … Et comme tout un chacun lorsque cela vient remettre en question l’équilibre de la situation financière, même sans générer d’inquiétude il est bien nécessaire d’intégrer cette réalité là avec ses conséquences concrètes.


Je pointe cela car c’est la succession d’au moins une demi-douzaine de situations préjudiciables pour mes finances qui a traversé mon vécu en ce début d’été : de quoi raisonnablement « déchanter » quelque peu à la suite des premières réussites dans la construction d’évènements par l’application des technologies de Grigori Gravovoï. Je verrai d’ici quelques temps, qu’en fait mes pilotages à ce sujet n’ont pas été vains !


Donc à ce moment, quoi que conscient d’une phase transitoire un peu de type « No Man’s land » telle que je me plais à les appeler, avec la certitude qu’un nouveau paysage se lèvera au détour d’un virage à venir, cette situation me m’a guère donné motif à tenir en constance ce journal. D’autant que je guettais la survenance d’éléments qui donneraient cohérence à cet ensemble, à défaut de sens …


Ceci ne m’a toutefois pas empêché d’honorer la majorité des rendez-vous avec les trois pilotages de groupe chaque semaine, avec plaisir et bel entrain. Mais avant que de passer par cette phase ressemblant un peu à une « traversée du désert j’ai eu la joie de belles avancées.


Concentration de groupe du 9 juin 2019 :


Au cours de la concentration de groupe de ce 9 juin, tandis que j’orientais mon pilotage sur la manière dont je pourrais articuler l’animation d’un groupe par internet autour de l’édification d’un autre Futur pour l’Humanité via une approche co-créative collective, j’ai eu un magnifique vécu. Tout d’abord, à partir des retours d’informations que m’a transmis PRK-1U, j’ai (à la suite du pilotage) pu aisément mettre en forme par écrit l’architecture, le canevas, de ce projet dans un document long de trois pages que j’ai soumis ultérieurement à la lecture et à l’avis conjoints d’Hélène et de Patrice, puisque souhaitant que ce groupe soit intégré à la dynamique de Science of Eden.


Au-delà de ce premier aspect, toujours dans le cadre de ce même pilotage, j’ai reçu en retour l’information que l’Amour était le liant nécessaire et incontournable de tout ce qui pouvait être présent dans l’Univers. En conséquence j’ai ajusté mon objectif en intégrant la présence et perception de cet Amour dans le futur de ma vie. Ce fut comme si le PRK-1U « m’avait entendu» car j’ai perçu immédiatement en retour d’énormes vagues d’amour, certainement les plus intenses qu’il m’a été donné de ressentir depuis fort longtemps, mon chakra du cœur s’enflammant sur un diamètre avoisinant le sommet de ma tête avec une profondeur d’au moins d’un mètre. A cela, sous l’impulsion de ces vagues, s’était associée la sensation d’une très douce dilatation de l’espace de mon corps physique comme si j’étais devenu éthéré, quasi en Samâdhi, les frontières de mon corps étant devenues très floues. Ces impulsions ont traversé avec beaucoup de douceur également mais avec puissance aussi toute ma colonne vertébrale, s’étendant dans le haut de mon dos depuis les clavicules jusqu’à mes omoplates, ce qui me faisait ressentir comme des embryons d’ailes en train de pousser et de s’activer. Je n’ai pu m’empêcher de sourire en pensant aux Dogons[3] dont les rites et le dogme religieux attachent à ces parties du corps une importance majeure en référence à leur Cosmogonie[4] où ils vénèrent des « dieux » venus de Sirius b (située dans la constellation d’Orion) … et cela depuis la nuit des temps, tandis que nos astronomes occidentaux n’ont découverts cette planète qu’en 1862 ! …


Un autre aspect marquant dans cette session de concentrations successives c’est la perception très nette de l’amplification du pilotage par les retours lumineux du PRK-1U en « réponse » de ma concentration, une amplification de puissance et de vitesse, avec comme la sensation d’une pulsation synchrone avec le dispositif. Ceci a pu provoquer à certains moments - dans cette manifestation retour du PRK-1U - de légers balancements spontanés de mon buste depuis le bassin jusqu’à en haut de la nuque, un peu dans ce mouvement typique remarquable chez certaine personnes porteuses d’autisme. Cette sensation m’a donné comme une impression d’intégration, voire d’imprégnation avec l’appareil, comme si ce dernier et moi-même ne faisions qu’Un ; vécu aussi particulier que saisissant dans cette connexion au domaine de l’éternité d’où émane une grande paix ! Tandis que mes chakras s’activent de manière différenciée : D’abord le chakra du larynx devenu très palpitant sur le devant mais aussi pulsant derrière la nuque, puis au niveau du chakra coronal une sensation plus subtile, plus fine tournoyant à l’instar d’un vortex, enfin au niveau de la glande pinéale la perception d’une forme conique, dans un ressenti de forte acuité et de puissance sous-jacente. Plus largement une grande clarté s’est manifestée en moi ; ceci se présentant un peu comme l’aura d’une rencontre de 3eme type …


Concentration de groupe du 22 juin 2019 :


Le webinaire précédant les concentrations de groupe cette semaine exposait les indications de GG sur une technologie de pilotage dite « en combinant l’interaction de l’esprit et de la conscience », méthode dans laquelle il est proposé de condenser l’information en augmentant la vitesse de la lumière perçue dans le signe de l’infini que l’on a posé mentalement autour des 2 grandes lentilles. Il est indiqué aussi la technologie d’introduire dans le pilotage des distorsions de son à partir de mots que l’on prononce en relation avec notre objectif. J’aime beaucoup pratiquer ce pilotage que je trouve ludique et assez simple à réaliser. J’en ai donné déjà une description détaillée dans la distorsion que j’avais faite du mot « AMOUR ».


Justement, dans le pilotage de ce jour je reprends comme objectif que l’amour touche la conscience de tous les hommes et participe par sa présence à leur épanouissement partagé. Commençant moi-même à avoir une situation financière un peu tendue, j’ajoutais un second objectif « macro », c’est-à-dire pour tout le monde, celui d’une abondance financière pour tous selon ses besoins et donc bien entendu pour moi-même. Pour rappel, GG recommande de toujours placer son objectif à un niveau macro, global pour tous, et de s’y inclure à la suite. C’est en procédant ainsi dit-il que l’on obtient le meilleur contrôle sur les évènements à venir ; ce dont je peux apporter le témoignage au vu de ce qui va constituer mon futur pas si lointain.


Effectuant mon pilotage avec ces deux objectifs en alternance, vient à ma conscience que l’argent est en fait un substitut, un succédané de l’Amour. C’est-à-dire qu’il peut venir remplacer l’échange d’Amour lorsque ce dernier est « appauvri », que la personne est distante de la notion d’Amour, qu’elle ne perçoit pas son énergie vibratoire car sa conscience est comme capturée par les vibrations plus basse de la matérialité. De ce fait, puisqu’il ne peut y avoir un échange d’amour, l’argent s’y substitue en ayant pour fonction d’entretenir le lien à la place de l’amour dans l’interaction entre les personnes concernées. Il m’est apparu également que lorsqu’il y a expansion de l’amour celle-ci engendre aussi une expansion d’abondance.


Je poursuis ce pilotage en utilisant ensuite la technologie de « distorsion du son » avec le mot AMOUR tel que déjà fait antérieurement, en le décomposant de manière syllabique, soit : « AM … OUR », puis « AM … AOR », le mot constitué par cette dernière syllabe exprimant la lumière en langue ancienne sémitique si ma mémoire ne m’égare. Par ces proximités sonores, puisque je réalise cela à haute voix, le PRK-1U me renvoie cette information : « L’amour se diffuse en nous à travers la lumière de l’âme ». L’enseignement intuitif se poursuit en m’informant que pour que cette diffusion se réalise de la meilleure façon il convient d’enlever toutes les formes et toutes sources de parasitages qui emprisonnent notre attention par leur densité, comme un trou noir capture et absorbe toute lumière l’approchant, au lieu que notre conscience soit orientée directement vers la lumière de l’âme. C’est probablement pourquoi on retrouve dans maintes religions les pratiques de « nettoyage» via des rituels de purification ou d’actes de contrition et d’expiation de « péchés[5] » jusqu’au pardon ultime [6], autrement dit jusqu’à la pleine libération de l’attention ; ce qu’effectue naturellement le dispositif PRK-1U d’une toute manière bien plus directe et efficace.


Je reprends cette concentration de groupe avec l’objectif de l’amour partagé entre tous les Hommes à travers la planète, tandis que je crée par ma pensée un lemniscate entourant les deux grandes lentilles tel qu’indiqué dans le webinaire. Rapidement, en réponse aux impulsions lumineuses que j’envoie dans les lentilles par mon esprit, il se produit une forte résonance avec ma cage thoracique, donc bien plus large que le chakra cardiaque, avec une sensation d’amplitude, d’ouverture de toute la partie haute de mon corps avec la forme d’une parabole ; comme celle des télescopes géants pointés sur l’infini du cosmos.


Concentration de groupe du 4 juillet 2019 :


Le webinaire de ce jour et semaine aborde la technologie de « l’application des reflets optiques à l’intérieur des lentilles pour la réalisation de la clairvoyance contrôlante.».


Dans ce pilotage de groupe, je fixe comme objectif le développement harmonieux de la conscience au niveau de toute l’humanité. Faisant passer l’information lié à cet objectif dans deux tubes lumineux crées par ma conscience entre mes yeux et les cellules du PRK, illuminant depuis l’intérieur de ces tubes l’information projetée de mon objectif afin de renforcer cette information, je la projette ensuite dans les lentilles en commençant par la plus petite ; comme l’expliquera plus tard Hélène dans la « méthode de base ». De manière quasi simultanée je perçois en retour depuis l’écran de mon PC une forte vibration dans mon chakra laryngé ; signe qui commence à devenir habituel et signifie que mon pilotage « fonctionne » bien. Je continue mon pilotage au cours de cette séance de concentration par deux objectifs, le premier pour le développement de l’amour pour tous, le second pour une plus grande diffusion et compréhension par tous des enseignements de Grigori Grabovoï. De la même façon, mon chakra laryngé est saisi d’intenses vibrations en retour, depuis les cellules du PRK-1U affiché sur l’écran de mon PC ; ce qui me fait dire avec certitude que l’éternité « se trouve derrière », au-delà, de l’image du PRK-1U en ce qu’elle renvoie de l’information sur la réalité future créée par le pilotage.


Concentration de groupe du 7 juillet 2019 :


Le webinaire de ce jour est encore relatif à la même technologie de « l’application des reflets optiques à l’intérieur des lentilles pour la réalisation de la clairvoyance contrôlante». Cette technologie demande une succession d’efforts. Tout d’abord de « collecter » dans les lentilles les reflets lumineux qui constituent en quelques sorte les vecteurs photoniques de la clairvoyance de contrôle, puis de faire un second effort pour créer virtuellement les deux petits tubes argentés entre notre système visuel et les lentilles du PRK, puis un troisième effort pour projeter l’information de notre objectif via notre conscience dans ces tubes tout en produisant un éclair à l’intérieur de ces deux tubes lorsque y transite l’information de notre objectif ! Bon, ceci n’est pas vraiment à la portée d’un débutant, par la somme de concentration que cette méthode demande.

D’autre part, ayant testé par cette méthode des pilotages avec des objectifs « macros » ainsi que des pilotages pour des objectifs uniquement personnel, j’ai très nettement perçu que j’avais plus de facilité et un meilleur retour lors de pilotage sur des objectifs macro plutôt que d’objectif personnel.


Par ailleurs, dans l’exécution de ce pilotage avec une rotation anti-horaire de l’objectif dans les lentilles, l’efficience du pilotage semble augmenter lorsque l’on exécute ces rotations à très grande vitesse en maintenant la perception de reflets lumineux dans les lentilles.


Enfin , s’il arrive que l’on perde l’objectif lors de la rotation dans les lentilles par un effet de distraction ou de pensée parasite par exemple, il vaut mieux recommencer le processus tout à partir du début, avec la reformation des tubes, si l’on veut retrouver une efficacité dans le pilotage pour le contrôle des évènements existants, c’est-à-dire leur modification par l’introduction des informations mises dans notre objectif.



Concentration de Groupe du 15 août 2019


Cette concentration de groupe pourrait porter le nom de « Concentration du Phénix », tant furent aisés et puissants les pilotages effectués au cours de cette session, alors que la semaine précédente je ressentais manquer de force de concentration et d’attention, ainsi que de difficulté à structurer mes pilotages ; au point limite de me vilipender moi-même de cet état de fait.


La technologie proposée par GG via les webinaires précédant les concentrations de groupe de cette semaine correspond à une concentration simultanée sur les trois lentilles. Cette technologie n’est pas – à mon avis – la plus difficile parmi les cinq proposées sur le cycle récurrent des cinq semaines. Toutefois, il m’a semblé que mon esprit en saisissait encore mieux les détails pratiques que lors de mes précédentes expérimentations.


Tout d’abord GG a insisté dans cette mini conférence sur la constitution d’une structure fondamentale pour la bonne exécution de ce pilotage :


« il est important d'examiner un tel élément de I‘action pour que l'événement ou l'événement perçu - en tant qu'événement lequel est souhaitable de se produire dans Ie futur - est à réaliser, il est nécessaire que la structure intérieure, une sorte de structure racine, la structure fondamentale des événements, ait été réalisée au niveau des processus fondamentaux. »


Cette structure est dite fondamentale car formant la base pour que le pilotage soit efficient, réussi. Elle concerne bien sûr la concentration simultanée sur les trois lentilles, tout en veillant à intégrer les éléments préparatoires suivants :


a) Cerner le champ de concentration des trois lentilles par une brève mais forte concentration successive sur le chiffre 4, puis 7, puis 9 situé auprès de chaque lentille,


b) Percevoir les reflets lumineux dans chacune des lentilles après avoir tel qu’indiqué par GG « comme pénétré à l’intérieur des lentilles » avec ce que GG appelle « une vision spirituelle »


c) Déterminant alors par la pensée un élément distant, c’est-à-dire lointain et de notre réalité présente mais aussi éloignée dans le temps. Ensuite, percevoir des éléments lumineux au sein de cette réalité lointaine. Alors projeter notre pensée de réalisation de l’évènement choisi en faisant passer cette pensée par les reflets lumineux de chaque lentille, puis en faisant converger les trois rayons lumineux obtenus au-delà du PRK-1U (à l’aide de notre vision spirituelle) sur les éléments lumineux de l’évènement que nous « voyons » comme réalisation future.


Il y a donc dans ce pilotage une ligne du temps qui s’établit par les éléments lumineux de 3 dimensions : Les photons produits par notre pensée (vision), les lumières reflétées par les lentilles du PRK-1U, les lumières perçues dans l’évènement créé dans le futur.


En liaison avec ces 3 plans, comme dans tous les processus de pilotage de groupe proposés par GG via le PRK1U, on peut séquencer le pilotage en 3 phases :


  1. La phase de préparation du pilotage, dans sa « construction » via nos sens, notre pensée, l’impulsion donnée à notre âme (avec selon les pilotages l’appui de l’esprit et/ou de la conscience) qui porte notre objectif ;

  2. La phase de connexion au PRK-1U selon les indications données par GG, spécifique à chaque mode de pilotage (ie. Technologie) proposé ; la gestion des intervalles de temps étant fort différente de la clairvoyance contrôlante, ou encore de la concentration sur les 3 lentilles simultanément ;

  3. La phase de projection de notre objectif dans une attention et concentration soutenue à travers cette construction (1) et via une connexion appropriée (2) conformément établie, sur un plan situé « au-delà » du PRK-1U dans l’espace de l’infini et/ou de l’Eternité, ou bien dans un espace-temps lointain, tel qu’indiqué dans la technologie.


Dans les pilotages réalisés au cours de cette session de groupe j’ai ressenti, comme lors des trois premiers mois, une activation plus forte de mon chakra laryngé ; ce qui m’indique que mon pilotage est non seulement actif mais efficient, c’est-à-dire qu’il atteint l’objectif fixé en construisant la réalisation souhaitée dans le futur. Toutefois, chose qui n’était pas arrivé depuis mes pilotages avec le PRK-1U, j’ai ressenti très nettement (au-delà de l’activation de ce chakra laryngé par le retour de mon pilotage via le dispositif) la dynamique de tous mes autres chakras interconnectés par un tube de lumière ; le chakra du 3emeœil étant aussi particulièrement actif, de même que le centre coronal.


Il est à noter que ces sensations persistent alors que 8 heures se sont écoulées depuis la fin de cette session de groupe !


Les objectifs dits « macros » que j’ai mis en œuvre au cours de cette session ont concernés :


  • · Le développement pour tous de nos capacités de co-création la réalité à partir d’une Conscience éclairée du présent et du futur ;

  • · L’ouverture de Tous à l’Amour, à la conscience d’une interconnexion de tout le vivant au sein de cet Amour afin que toute action de l’Homme ne puisse que concourir à la préservation de notre espèce et de la Vie plus généralement ainsi donc de la planète ;

  • · Le développement de nos facultés psychiques et spirituelles, telles que la clairvoyance, la claire-conscience ou encore l’intuition et la télépathie ;

  • · L’abondance pour Tous, afin que puissent cesser dans un futur projeté les actions de domination, d’exploitation voire d’extermination de toute forme du vivant au motif du profit.


L’ouverture de mon 3e œil m’a fait percevoir aussi une clé pour l’ensemble des pilotages que propose GG, qui se résume ainsi : « Tout est affaire de rythme et d’harmonie » dans la réalisation des pilotages que nous effectuons.


Cela signifie entre autre, selon l’entendement que j’ai reçu, qu’il doit y avoir une harmonie dans la mise en action des 3 phases énoncées plus haut, et que nous devons aussi veiller à impulser le rythme qui nous semble juste (dans le sens « d’harmonieux ») quant aux impulsions de la lumière (portant l’information de notre objectif) vers les lentilles du PRK-1U, de même que dans la réception que nous faisons ensuite de la lumière revenant du futur ou bien de l’éternité, lors de son passage retour à travers les lentilles de l’appareil.

Ces mouvements d’allers et retours se succédant (nota : ressentir la vitesse ad hoc et le « bon » harmonieux rythme à leur donner) et s’amplifiant à la fois par l’accumulation de l’information reçue et par les ajustements de notre pilotage[7] si besoin ressentis.



[1] - Voir le site : http://www.creationsaufildeleau.fr/dynamiques-de-projet/

[2] - Après divers échanges et réflexions avec Hélène et Patrice, le nom envisagé pour ce groupe orienté vers l’objectif d’un futur rêvé de l’Humanité serait plutôt : « Les semeurs d’éternité » : A suivre …

[3] - Peuplade du Mali

[4] - qui inclut aussi la notion de Résurrection par leur Dieu unique AMMA. Pour de plus amples connaissances sur cette Cosmogonie, conférer les ouvrages de ces deux spécialistes mondiaux en la matière : Germaine DIETERLEN et Marcel GRIAULE, dont leur livre majeur co-écrit sur le sujet : Le Renard pâle, Ed. Anté Matière 2015

[5] - L’étymologie du mot « Péché » signifie (en hébreux) : Manquer la cible. Effectivement, si l’on se trouve parasité par des pensées ou des émotions négatives la diffusion de l’Amour ne pourra se faire sans distorsion, voire se trouver totalement empêchée. Ce qui aboutira à la production « d’états d’âmes » de tristesse ou de frustration inexplicables par le fait de cette distanciation avec la lumière et l’amour. C’est en cette distance là d’’avec l’Amour que l’on «manque la cible».

[6] - Le pardon est souvent vu comme une absolution que l’on donne à autrui. Dans une considération psycho thérapeutique l’acte de pardon est à faire par soi-même envers soi-même pour tous nos propres manques et pensées limitantes, qui donc restreignent aussi la diffusion de l’amour. C’est, par exemple, à cette dernière approche que correspond la très efficiente méthode appelée « Ho’oponopono ».

[7] - ajustements en termes de précision de l’image représentant l’objectif atteint, de couleurs et/ou d’intensité, d’ajouts ou retraits d’éléments dans la composition de l’image-visualisation formée.



_______________________________________________________________________________


( Suite avec la prochain Newsletter de Science Of Eden ... en Mars 2020 )

1,043 vues

© 2020 par Science of Eden.

Protection des données

Impressum

conditions utilisation

NOUS CONSULTER

Science of Eden

www.scienceofeden.com