Journal d'évolution auprès du PRK-1U

Mis à jour : mai 13

Suite - PARTIE 2


Mise à jour : 11 novembre 2019



18 Avril 2019


Quelques commentaires sur le vécu au cours de la pratique de groupe de ce 18 avril, c’est-à-dire en étant connecté au PRK-1U « commun au groupe par internet sur le site de GG via le lien spécifique reçu chaque semaine par mail.


L’enseignement donné dans le court webinaire de 5 mn précédent l’affichage du PRK-1U de groupe (situé en Serbie) concernait un pilotage selon une technologie d’action spirituelle à partir de l’âme.


Bien que ce ressenti soit variable suivant chaque webinaire, la compréhension de ce que GG y expose est loin d’être totalement évidente. Est-ce que cela tient à la traduction dont on peut se demander si celle-ci est bien fidèle à ce que GG formule, s’il s’agit d’une traduction juste littérale ou bien si celle-ci intègre bien un « entendement » de ce que GG communique ? La question se pose …

Comme à mon habitude, je procède à un enregistrement simultané du webinaire sur mon smartphone que je repasse ensuite plusieurs fois ensuite parallèlement à ma concentration sur le PRK-1U « de groupe » affiché sur mon PC, ceci dans l’objectif d’une meilleure intégration de ce qui s’est dit durant cette mini conférence.

Dans les faits, la compréhension par le mental est soit immédiate, soit peu améliorée par ces écoutes réitérées. Ce que j’ai surtout remarqué, c’est que la persistance sur la concentration via le PRK-1U provoque au bout d’un moment un « lâché » du mental, faisant place à un état modifié de perception.

Au bout d’au moins de 45 minutes de concentration sur les lentilles tel que proposé dans l’enseignement de cette semaine là, je perçois des champs de pulsations ultra rapides de lumières dans les lentilles. Cela ressemble à des scintillements comme ceux que l’on peut voir depuis les étoiles, non pas des points de scintillements mais comme une émission de lumière « voilée » qui remplit quasi tout l’espace au sein de chaque lentille. Je ressens que ces ondes lumineuses viennent impacter mon corps physique ainsi que mes corps subtils. Cela se passe un peu comme un bombardement de photons, à l’image de ceux projetés dans les expériences quantiques, mais qui ici semblent s’insérer entre dans mes espaces intracellulaires, avec une impression d’illumination de mon âme dans une sorte de reflet de luminescence de mon corps physique à ce niveau intracellulaire.

J’ai fait un lien dans les 48 h qui ont suivies par une synchronicité lors de la lecture d’un ouvrage. Celui-ci relatait que dans une conférence en 2007 le fameux physicien Rupert Sheldrake (le «père» des champs morphiques, nommés parfois aussi « morphogéniques » ayant étayé la thèse du 100eme singe) avançait que l’ADN et l’ARN ne sont que des organes de reproduction de la cellule et pas son cerveau. Il poursuivait en précisant que c’est la membrane cellulaire qui est intelligente et qui réagit à l’information de son environnement.

Etant personnellement dans une écoute attentive de tous « mes corps », je vous laisse donc imaginer l’intensité du mouvement vibratoire que j’ai ressenti intérieurement, comme si l’ensemble de mes cellules réagissaient à l’information venue de l’éternité portée par cette lumière que je recevais en retour de mon pilotage ! Véritable sensation que des mutations s’effectuaient en série en mettant mon système cellulaire au diapason de l’information et de la structure dont elle provenait …

En réponse à cette « action-information » projetée depuis les trois lentilles optiques du PRK-1U, je produis alors depuis mon âme une impulsion via le champ de ma conscience, à l’appui d’un « macro objectif » tel que le rajeunissement pour tous ou encore l’entrée pour tous dans l’éternité.

Ce mouvement retour se fait donc vers les lentilles, avec une sensation initiale à la sortie de mon champs corporel d’une forme de vortex, mais qui lorsque arrivant au niveau des 3 lentilles se scinde pour les traverser « en même temps », comme s’il s’agissait de 3 fentes ; cela à l’image de l’expérience quantique bien connue de projection de photons jusqu’à des panneaux où se trouvent des fentes par lesquels ils continuent leur propagation soit sous la forme d’onde, soit sous la forme de corpuscule.


Ma perception est qu’au-delà de ces fentes, qui sont en fait ces 3 lentilles, la progression de mon champ d’intention (qui porte mon objectif) se fait au-delà de l’écran du PC, dans le champ de l’Eternité. Donc à cette pulsation de l’Ame se superpose l’objectif fixé par ma conscience.


Je ressens dans ce mouvement une sensation physique d’une grande concentration au niveau du subcortex avec une impression de fatigue également, dans une sensation de « passer la barrière » du réel et du présent afin que mon objectif s’inscrive derrière l’image du PRK-1U dans le champ de l’éternité où une partie de ma conscience et de mon âme pénètrent, bien entendu. Par ces perceptions je me ressens être à la fois ici présent à 100% et à la fois à 100 % présent dans l’éternité. Une fois de plus le PRK-1U joue le rôle d’un pont, d’un relais médiateur-transmetteur entre ce monde visible, physique et les mondes invisibles qui, selon les récentes recherches constituent plus de 95% de la matière de l’univers. Je dirais même quant à moi plutôt : du Multivers.


Au cours de ce pilotage j’ai inclus un sous objectif dans l’objectif macro, comme il est dit possible, celui-ci étant qu’il me soit apporté une connaissance supplémentaire sur la nature de l’éternité et de pouvoir comprendre encore mieux comment le futur interagit avec le présent, tel qu’il est évoqué par des nouveaux chercheurs de la physique quantique ou encore certains chamans, à travers cette fameuse phrase « Souviens-toi de ton futur [1]».


A ce stade là il y a une forme de mystère, et l’enseignement de GG associé au PRK-1U me semble être et agir comme le Roua’h, le souffle de l’Esprit cité par la Torah hébraïque, lequel permet de lever le voile dans ma structure et de provoquer un élargissement de ma conscience avec un apport de connaissances que je ne saisis pas vraiment au moment de cette concentration, mais dont j’ai une profonde intuition. Ce qui me frappe dans cette séquence, c’est la proximité, la similarité avec une initiation telle que l’on trouve dans les rites religieux ou tribaux, puisqu’il se trouve là une forme d’enseignement et d’invitation à la ressemblance par la communion au contenu de cette Eternité.



23 avril 2019


J’ai participé ces trois jours du week-end de Pâques 2019 à un séminaire donné par le Dr KONEV (« le bras droit de GG » depuis deux décennies) sur l’enseignement de ce dernier concernant l’AME. J’ai bien évidement apporté mon PRK-1U afin de faire profiter les auditeurs de son éclairage dans la clarification et le soutien qu’il produit pour l’intégration des informations prodiguées. Et puis, les 3 personnes qui ont été programmées en plus de moi-même sur l’appareil se trouvaient présentes et ont pu en conséquence bénéficier d’une manière plus « intense » encore des effets du PRK-1U.


Les autres participants non programmés sur mon appareil et se trouvant dans une sphère relativement proche m’ont tous rapporté qu’ils avaient ressenti l’action du dispositif, de diverses façons ; soit au niveau corporel comme une forme d’ébullition, soit au niveau psychique avec des variations allant de la sensation d’être « sonné » à celle d’une plus grande clarté dans la compréhension de l’enseignement, ainsi que de sentir que s’en trouvaient facilitées leurs concentrations réalisées lors des pratiques. En comparaison d’un séminaire semblable, d’une même durée, suivi l’an dernier les personnes concernées qui détiennent une connexion sur mon PRK ont notées aussi ne pas se sentir fatigué au terme du séminaire, a contrario de l’année précédente. Ce fut mon cas également.


A n’en pas douter le PRK-1U est véritablement un outil technologique de soutien et d’amplification de la pensée.


En annexe de ces remarques, ma fille cadette qui n’était jamais passée à la maison depuis la présence de l’appareil arrive et s’affale direct dans le fauteuil du salon en me disant que depuis qu’elle a franchi le portail elle se sent complètement « sonnée ». Je fais immédiatement le lien avec le dispositif qui reste branché 24h/24h et si on en juge ce qu’il émet, produit entre autre une élévation du champ informationnel et vibratoire dedans et autour de la maison. D’ailleurs étant venue pour j’intervienne sur elle afin de régler un problème avec le concourt de l’appareil (mes compétences s’exercent également dans le champ de l’accompagnement thérapeutique), je lui propose de tenir l’appareil sur elle pendant que je travaille sur des séquences numériques en rapport avec la situation à traiter. Au bout de quelques courtes minutes je la vois porter le PRK du bout de ses bras. Elle me dira ensuite qu’elle avait l’impression d’avoir des milliers de particules qui rentraient dans son ventre, puis dans ses cuisses ce qui l’avait conduit à déplacer le PRK ! Bref, ce dispositif est tout sauf neutre, et ses effets quelques qu’ils soient ne sont pas une projection de l’esprit.



25 avril 2019


La mise en pratique de l’enseignement prodigué dans le webinaire précédant chaque concentration de groupe est facilitée par les détails de l’enseignement du Dr KONEV durant le week-end. Très aisément je contacte mon âme, sa luminosité particulière bleutée et scintillante, et je projette depuis ce lieu le désir que j’y ai formé dans ma conscience par le canal de l’esprit. Tel qu’indiqué dans le webinaire je projette cela à travers un tube lumineux tour à tour dans chacune des trois cellules du PRK-1U.


Assez rapidement je capte en retour des signaux lumineux très doux, émanant des lentilles et je perçois l’importance de cette focalisation de l’information à travers ces tubes que j’ai nimbé de lumière, selon les consignes de GG. Peu après j’ai un retour lumineux que je ressens dans l’espace de mes champs physiques et subtils, et je perçois clairement qu’il y a une communication via le PRK-1U entre un univers situé au-delà du visible. Je formule l’objectif d’être mieux enseigné que je ne le suis actuellement sur la construction du monde par l’Amour. Je reçois en retour une très forte impulsion dans le centre énergétique du 3eme œil, laquelle heureusement, vu son intensité, est assez brève ! Mon chakra laryngé s’active à son tour lui aussi en tant que sensations extrêmement perceptibles. Puis le centre énergétique cardiaque s’active de même dans un mouvement symphonique.

Mes perceptions sensitives sont exacerbées, peut-être aussi parce que j’ai mon PRK-1U à côté de moi tandis que je travaille depuis un moment sur l’écran du second PRK accessible via le « link 2 » présent dans le message reçu pour toutes les connexions et concentrations de groupe de cette semaine.


J’ai des sensations très fortes, très puissantes, avec la perception que mon objectif circule à une vitesse supra sonique à travers les trois lentilles. Ce qui me fait valider cela ce sont les reflets lumineux que je perçois dans les lentilles et autour ; ce qui est selon GG un signe de la clairvoyance contrôlante en action.

Ces manifestations surviennent, selon mon expérimentation, dans une phase située environ 45 mn après le début de la concentration de groupe. Cela ressemble un peu à une première étape où je construis pièce par pièce mon système de clairvoyance contrôlante par la mise en place des formes (terme utilisé par GG, et que je relierai dans la suite de ce journal à des formes géométriques comme supports et vecteurs du volume d’information associé à mon objectif de contrôle ».


Une fois celui-ci mis en place, la concentration étant appuyée sur l’objectif, ma conscience projette cela par l’intensité de ma pensée sur les lentilles jusqu’à leur « activation ». Alors commence la seconde phase, d’interaction, dans laquelle je poursuis mon objectif, ou bien en formule un autre à qui je fais suivre le même processus. Cette seconde phase est surtout remarquable par le mouvement retour des sensations qui impactent mes corps énergétiques et augmentent leur niveau vibratoire.


Lors de cette concentration, dans ce retour je ressens comme une interpénétration de mes éléments constitutifs : Ame, esprit, corps, conscience qui viennent comme former ensemble une sorte de Moi plus grand, plus large que l’état habituel dans lequel je me situe, avec un état vibratoire particulièrement intense.


Bien sûr ces manifestations énergétiques sont présentes et ressenties en grande majorité depuis la présence du PRK-1U à mes côtés. Antérieurement il m’a été donné de vivre des « états » similaires, mais ce fut surtout lors d’une sorte de période préparatoire à la survenance d’une phase d’éveil il y a une dizaine d’années. Je ne reviendrai pas sur ces manifestations déjà bien exprimées et décrites depuis le début de ce journal.


Je poursuis la concentration en posant l’objectif que mon corps devienne indestructible, puis celui que mes cellules exercent leur intelligence pour se relier en conscience à la présence du créateur ; puisque elles sont par nature dans cette filiation en étant issues de lui. De même que ma conscience est sienne, puisque issue de lui par sa projection sur mon Ame. A ce moment, surgit dans mon âme la réalité de cette filiation, laquelle n’est pas une aspiration mais plutôt une reliance, puisque déjà présente en moi. Ce n’est pas juste un vœux mais bien une action lancée vers le rétablissement plein de cette réalité en mes structures de Vie. C’est un mouvement de rappel, une remémoration que je projette et dont je reçois à travers les cellules du PRK le soutien, l’impulsion lumineuse qui installe cela en moi dans la totalité de mes cellules.

Quel merveilleux outil ! Une superbe interface avec les mondes subtils, avec qui il est difficile de dialoguer généralement. Je reste quasi figé dans la clarté de ces impulsions et de cette claire Conscience jusqu’au bout de cette concentration.


Auparavant je formule un dernier objectif, celui d’être totalement à la disposition du créateur pour grandir en connaissances afin d’être un artisan lumineux concourant à la réalisation de son dessein pour notre Humanité, faire advenir en notre terre un monde qui soit un lieu d’Eternité et de bien être pour tous. C’est un objectif posé comme plutôt une offrande.



28 Avril 2019


Généralement avant que de dormir je déplace le PRK-1U et le pose dessous mon lit, lisant ensuite mentalement une fois couché quelques séquences numériques de niveau Macro ainsi que d’autres à finalité de pilotage pour des objectifs personnels.


Hier au soir, après ce quasi rituel je poursuis la lecture d’un de mes livres en cours et au fil d’un développement sur l’évolution l’auteur cite Jean Staune qui affirme dans son ouvrage « Les explorateurs de l’invisible » que les mécanismes de l’évolution et les structures fondamentales de l’être ne relèvent pas du hasard ni de l’aléatoire mais sont inscrites dans les lois de la nature telles que les formes des cristaux, des atomes ou des flocons de neige. Et là en un éclair de fulgurance s’ouvre en moi un espace de claire connaissance, mettant en interrelation mes expériences de contacts avec l’Eternité via les émanations du PRK-1U et une vision que j’ai eu il y a 6 ans de cela lors d’une séance « Q’ASAR » d’1h30 avec NATHOR[2] où je suis rentré dans un monde fait de figures géométriques emboîtées les unes dans les autres à l’infini. Dans cette vision j’avais repéré que ces structures n’étaient que des formes géométriques correspondant aux 5 solides de Platon. Après la séance rien de plus n’a fait suite à cette vision détonante que je n’avais aucun moyen d’interpréter jusqu’à cet automne 2018 dans un passage de l’un des premiers tomes de « La création de l’Univers » d’Arkady PETROV où j’ai retrouvé exactement le même descriptif que celui de ma vision ! L’auteur fait part de cet espace là comme un univers parallèle dans lequel il était allé « voyager ».


La fulgurance en question vient des mises en synchronicité de ces réminiscences et de ce que dit GG dans le cadre de son webinaire sur la clairvoyance contrôlante ce 25 avril, en demandant aux participants que dans la pratique nous projetions notre clairvoyance dans deux cylindres (il est traduit « tubes ») que l’on aligne ensuite par la force de l’esprit sur les lentilles du PRK-1U. Je mesure alors dans cette claire connaissance que la forme géométrique des solides de Platon constitue en fait un support facilitant la transmission de l’information (constituée par notre objectif) et que si comme GG le préconise on rajoute par l’esprit une impulsion lumineuse dans ces cylindres (connectés d’une part à notre âme et de même en corrélation à notre Conscience), alors on renforce la puissance de la transmission de notre intention par l’effet photonique qui en soutient et amplifie l’information. Il est à noter que dans un de ses enseignements Arkady PETROV (qui s’appuie très souvent sur les travaux et connaissances de GG) définit le cylindre comme un archétype de l’espace ; ce qui est parfait sur notre plan physique pour circonscrire une trajectoire, un canal de transmission de l’information.


A la suite, de cette fulgurance, je crée spontanément un pilotage en plaçant d’instinct à «divers endroits» dans l’espace mes champs énergétiques-informationnels des relais et des capteurs en prévision de la rétrocausalité à venir de mon objectif lancé sur la réalisation future d’un évènement. Tout cela se fait et s’organise au-delà du mental en quelques fractions de secondes et je perçois la force de soutien que donnent ces « relais » géométriques sur lesquels j’ai « engrammé » tant l’impulsion de mon âme que celle de mon esprit et celle de ma conscience, tandis que mon corps projetait un hologramme de l’archétype de l’être humain semblable à « l’homme de Vilnius » ; figure bien connue de Léonard de Vinci.


J’ai perçu dans ce même éclair que le monde parallèle constitué de ces figures géométriques que j’ai visité à l’instar d’Arkady PETROV, constitue une des structures sous jacentes de notre réalité, de notre monde physique et qu’il se comporte à la fois comme des autoroutes de l’information et « en même temps », si j’ose dire puisqu’il s’agit d’un monde extra-temporel, comme une supra bibliothèque ; à l’instar de ce qui est dénommé « Archives Akhashiques ». Ce niveau là correspond selon la terminologie de GG à la réalité dynamique, c’est-à-dire à des objets informationnels sur lesquels il est encore possible d’intervenir afin de modifier la future matérialisation au plan physique de notre réalité objective (dite alors « statique ») via les technologies décrites dans son enseignement.


Alors que je posais mon livre à côté du chevet, projetant une bonne nuit de sommeil le PRK-1U avait un autre dessein. Malgré une certaine fatigue, et bien qu’ayant la couette douillettement remontée jusqu’au visage, une fébrilité se saisie de ma psyché. Sans aucun motif précis vient remonter à mon esprit dans un flux interrompu toutes les séquences « traumatiques » de ces dernières décennies : épisodes difficiles dans mes interrelations tant professionnelles que sentimentalo-conjugales. Je n’arrivais à endiguer cette succession d’images remontant à ma conscience sans raison, étant d’autant plus surpris que j’ai réalisé au cours de ces mêmes décennies de très nombreux nettoyages par diverses techniques psycho corporelles ou énergétiques, et que je me sens tout à fait en paix avec ces situations dans le registre du psychisme. Ce phénomène a cessé net au bout d’un moment, tout comme il s’était manifesté. Je me suis levé pour boire de l’eau afin de faciliter l’intégration de ce phénomène, puis me suis remis au lit en reprenant la lecture car je n’avais aucunement sommeil.


In fine, je lis cet événement comme une intervention autonome du PRK-1U, lequel a dû ressentir qu’il y avait encore des structures informationnelles relatives à ces événements du passé bloquées dans mes corps subtils, et qu’il « l’a perçu » lors de ma mise en place de structures géométriques au cours de mon pilotage spontané suite à la fulgurance narrée ci-avant. Je reste quelque peu médusé par la puissance de cet appareil et ses capacités mises au service de mon évolution personnelle tant il est net que depuis les 3 dernières semaines je puis mesurer l’écart avec « ce que j’étais » et tous les pans de connaissance qui se sont révélés déjà à ma conscience depuis, ainsi que la vie nouvelle qui s’ouvre face à l’exploration à conduire des univers et de la réalité en exploitant les infinies capacités de mon âme grâce aux étonnantes technologies et enseignements de GG.



5 mai 2019


Les derniers jours écoulés depuis la dernière mise à jour de ce journal ont été moins « exubérants » que ceux des semaines précédentes. Cela doit tenir pour partie à une forme d’acclimatation de mes corps à ces fréquences et particules de matière induites par le PRK-1U.


Toutefois, il s’est produit une sorte de nettoyage informationnel « complémentaire » à ce que j’ai vécu la semaine précédente qui m’a mis quasi HS pendant une journée complète après une synchronicité particulièrement éprouvante puisque reliant soudainement le présent à des évènements qui se sont déroulés il y a une vingtaine d’années. Je n’ai pu qu’accueillir ce mouvement intérieur en me mettant au repos de toute activité physique et mentale dans une authentique observation laissant s’accomplir l’œuvre d’intégration de cela.


L’appareil physique PRK-1U agit comme un relais et un soutien en tant qu’amplificateur des pensées dans le cadre du pilotage de la réalité (nommé aussi « contrôle ») via les concentrations et l’utilisation de séquences numériques codifiées par GG, mais pas seulement ! Il me semble être aussi une sorte de coach-enseignant, voire de co-thérapeute impromptu, c’est-à-dire agissant avec une force de proposition « autonome », sans sollicitation consciente de son détenteur. C’est avec une nécessaire humilité que je pose ces considérations puisque étant thérapeute, avec un parcours non négligeable de « travail sur moi » comme dit l’expression commune, et cependant réellement mis à l’épreuve de ces impulsions produites par le PRK-1U. Vus par autrui ces propos pourront sembler sujet à caution, aussi je me permets de préciser que depuis à peu près une décennie, après avoir précédemment «bien fait le ménage» dans mes corps et systèmes de fonctionnements, je ne connais dans le courant de mes jours que des vécus particulièrement stables et ce quelques soient les événements qui se manifestent. C’est pourquoi, les mouvements internes qui m’ont traversé m’interpellent autant.

_________________________________________________________________________________


[1] Cf. le livre « Se souvenir de son futur » - Guider son avenir par les synchronicités – LETTERIER & MORISSON – Ed. Tredaniel. 2019 (Préface de Philippe GUILLEMANT)


[2] http://www.nathor.fr



( Suite avec la prochain Newsletter de Science Of Eden ... en décembre 2019 )

© 2020 par Science of Eden.

Protection des données

Impressum

conditions utilisation

NOUS CONSULTER

Science of Eden

www.scienceofeden.com