Les différentes consciences

La Conscience Humaine

 

 

« La conscience est la structure qui permet à l'âme de contrôler le corps.

L'âme, dont le prolongement matériel est le corps, interagit avec la réalité à travers la structure de la conscience.      

 

Il y a aussi une interaction entre le corps et les cellules du corps. Cette interaction est également réalisée par la conscience, mais cette fois-ci, il s'agit de la conscience cellulaire.

 

Au sens large, la conscience est une structure qui combine la matière spirituelle et physique. »

 

En changeant d’état de conscience, il est possible de transformer l'esprit et donc d'accomplir des actions, c'est-à-dire de matérialiser des événements. L'âme faisant partie du monde, elle est présente dans tous les événements. »

 

« Notre conscience perçoit ce qui existe dans notre conscience comme une réalité.

 

Lorsque vous pensez, ce à quoi vous pensez est aussi réel pour votre conscience que ce qui se passe autour de vous, que ce que vous voyez avec vos yeux, avec votre vision ordinaire, normale.

 

Ce principe est fondamental : lorsque vous combinez ce à quoi vous pensez avec ce qui se passe dans la réalité extérieure, soi-disant objective, lorsque vous combinez cela au niveau de l'action, vous pouvez matérialiser des objets (…).

 

Deux réalités paraissent coexister : la réalité dans la sphère mentale de la conscience, d’une part, et la réalité de la conscience dans le domaine de la perception du monde physique, qui est une chose différente, et qui est représentée par ce qui est perçu comme quelque chose de stable, de persistant. »

 

« Le monde est constitué de structures en interaction. Ainsi, le changement d'une structure entraîne le changement de toutes les autres structures. La perception de la conscience est l'une des structures du monde. Par conséquent, en changeant la perception de la conscience, le monde peut être changé. »

 

« La façon dont la conscience réagit à ce qui se passe est d'une importance significative, car la conscience peut transformer l'espace, y compris l'espace physique. Il suffit que la conscience envoie une impulsion d'action - et l'espace change. »

 

« Il découle de ce principe que tout élément de la réalité peut être reproduit par notre conscience. La compréhension de cette situation permet de contrôler toute réalité (…). »

 

Extraits du « Cours d’introduction à l’enseignement de Grigori Grabovoï », 2001 traduit pour la première fois en français.

infini montagnes bleu.jpg

 

"En changeant la perception de la conscience, le monde peut être changé. "

 

Grigori Grabovoï    

La conscience collective

 

« Tout ce qui existe dans le monde a été créé par la conscience collective, y compris la conscience du Créateur. Et c'est pourquoi, par la connaissance des lois de la conscience, reçues du Créateur, il est possible de créer n'importe quel monde et d'assurer la vie éternelle. L'application de cette découverte garantit un critère concret de l'avenir. C'est sur cela que repose le contrôle prévisionnel. »

Concentration et

structuration de la conscience

 

 

« LA CONCENTRATION DE L’HOMME SUR SA PROPRE CONSCIENCE PEUT PRODUIRE UN CHANGEMENT RADICAL DE LA STRUCTURE DU MONDE.  »

 

Veuillez noter que le mot « concentration », ici, a deux significations simultanées.

 

Une première signification du mot est bien connue, surtout de ceux qui ont pratiqué, par exemple, une discipline telle que le yoga. Certaines disciplines spirituelles expliquent comment, grâce à la concentration de la conscience, sur un certain organe du corps, cet organe peut être corrigé, ramené à la santé.

 

L'autre signification du mot « concentration », qui est sous-entendue ici, est la suivante. La conscience est la structure qui permet à l'âme de contrôler le corps, et dans un sens large du terme, la conscience est la structure qui unit la matière spirituelle et physique. Dans ce contexte, la concentration de la conscience signifie sa densification.

 

Nous pouvons faire une analogie avec les ordinateurs, mais de manière très approximative, juste pour faire ressortir l'idée. Rappelons-nous ce qui servait à effectuer des calculs à l'aube de l'ère informatique. Les premiers ordinateurs électroniques occupaient plusieurs pièces, alors qu’un ordinateur moderne tient dans la main et qu’il est beaucoup plus puissant.

 

Il est clair que si un de ces appareils occupait initialement plusieurs pièces et que maintenant il tient dans la main, alors on peut dire que toutes les structures qui font de cet appareil un ordinateur sont concentrées dans un petit volume de l’appareil.

 

Il en va de même pour la conscience, qui, comme nous le savons, représente également une certaine structure. Plus une personne travaille à son propre perfectionnement, plus elle se développe, plus elle évolue spirituellement, et plus la concentration de sa conscience augmente et devient effective. C'est le deuxième sens du mot "concentration" utilisé dans la formulation de ce principe.

Cette seconde signification du mot « concentration » est particulièrement importante. La concentration de la conscience signifie ici, en réalité, une augmentation de la densité, du compactage de l'information, une augmentation de la masse des données dans une unité de volume. Une telle concentration de la conscience peut avoir des conséquences d'une grande envergure. Lorsque, dans le processus d'évolution d'une personne, la concentration de sa conscience atteint une certaine valeur dans un certain volume, ce volume commence à se soumettre à la personne, commence à se soumettre à sa conscience. Dans une situation comme celle-ci, la structure du monde change et ce n'est plus le monde qui détermine la structure d'une personne mais la personne elle-même qui donne le ton.

 

Dès que la concentration de la conscience devient supérieure à la concentration de la matière, par exemple, de l'ordinateur susmentionné, l'homme devient hors d'atteinte, inattaquable, il est alors indestructible. Les pensées, les mots, les actions de l'homme deviendront un élément primordial, et les machines, les bâtiments, les planètes, tous ces objets matériels et autres seront un élément secondaire. Ce sera alors le stade suivant de l'existence. Et c'est exactement dans ce but que je communique cette connaissance nouvelle. Afin que les gens, ayant maîtrisé ce nouveau système de connaissance, puissent commencer à contrôler les mondes.

 

Ce sera un niveau d'existence complètement différent. Il n'y aura pas de place pour la dégénérescence, des processus complètement différents s'y dérouleront. Ces processus seront ceux du commencement des mondes, quand l'éternel donnera naissance à l'éternel, quand le statut de l'éternité sera traduit en statut de l'éternité suivante.

Dans ce cas, nous obtenons une surconcentration de la conscience, qui augmente immensément le taux d'échange d'informations, de sorte qu'en conséquence, des structures complètement différentes apparaissent, les structures de la plus haute conscience, les structures de la plus haute vie.

À ce niveau, par exemple, une pensée est maintenant une action et une action est une pensée. A ce niveau, dans la structure de ce monde, dans ces mondes, un objet et une action, physique et spirituelle, sont une seule et même chose

C'est le changement radical de la structure du monde dont parle ce principe. Et une personne peut y parvenir par la concentration de sa propre conscience. »

 

« Dans un état supérieur de conscience, le monde peut être perçu d'une manière fondamentalement différente. Il faut cependant garder à l'esprit que l'état dans lequel nous sommes habituellement ne reste pas toujours le même. Une simple auto observation le révèle presque immédiatement. Rappelez-vous la perception, la sensation, que vous avez d'un événement répétitif ; essayez de vous souvenir de vos sensations. Vous vous souviendrez que votre perception n'a pas toujours été la même. Vos impressions varient. Nous en avons tous fait l'expérience. Parfois, la perception est comme dans un brouillard, mais parfois le brouillard semble se dissiper, et la perception devient plus claire, plus nette ; on remarque à ce moment-là, aujourd'hui, que soudainement, on fait beaucoup plus attention à un événement donné ou à une personne donnée.

 

Tout cela est dû au fait qu'à l’heure actuelle, nous ne sommes en réalité jamais dans un seul et même état de conscience ; il fluctue constamment dans certaines limites, en fonction du niveau de notre développement du moment.

 

Et lorsque nous éprouvons parfois des états particuliers, des états d'exaltation, le sentiment de vivre une vie bien pleine, d'être rempli de joie et de bonheur - alors tous ces éléments sont les indications exactes d'un état de conscience supérieur par rapport à notre état ordinaire. Et ce sont souvent ces moments qui restent dans notre mémoire, parfois toute notre vie.

 

Il peut, bien sûr, se produire dans notre état ordinaire, un passage soudain à un état de conscience plus élevé, et alors on éprouve quelque chose qui ressemble à une illumination, une béatitude, une joie extatique d'être ; cependant, il est impossible de décrire cet état avec des mots, il faut le vivre pour le comprendre.

Grâce à un élan spirituel bien dirigé, une bonne compréhension et une pratique régulière appropriées, vous pouvez atteindre le niveau où ces états de conscience supérieurs sont toujours avec vous. »

 

« Pour parvenir à une véritable compréhension du monde, il faudrait avant tout affiner notre perception et changer l’état de notre organisme. Par exemple, nous devons perfectionner le fonctionnement de notre cerveau, sachant que le changement d'une seule cellule peut changer l'état du corps entier.

 

Une question majeure se pose alors : comment un tel changement pourrait-il être effectué, comment pourrait-il être fait ?

 

Il existe de nombreuses façons d'atteindre cet objectif, mais l'une des méthodes les plus faciles et en même temps les plus efficaces est la méditation. Une pratique régulière de la méditation entraîne un changement fondamental dans le fonctionnement du cerveau : progressivement, de plus en plus de parties du cerveau commencent à travailler en synchronisation. La recherche scientifique, menée à l'aide d’électroencéphalogrammes, a confirmé l'effet de la méditation sur le caractère des ondes cérébrales dans différentes parties du cerveau. La recherche a montré qu'à mesure que l'on devient plus expérimenté dans la pratique de la méditation, de plus en plus de segments du cerveau commencent à fonctionner en accord. Et, lorsqu'une personne a pleinement maîtrisé cette pratique, tout son cerveau commence à fonctionner de manière concordante. En termes de physique, il est possible de dire que le cerveau humain a commencé à fonctionner de manière cohérente.

 

La création du laser a révolutionné la science et la technologie. La recherche dans ce domaine a été récompensée par le prix Nobel de physique. L'intérêt de ces travaux est que, pour la première fois, il a été possible de créer un rayonnement cohérent et de déterminer les principes, les règles, de sa génération. Et c'est la cohérence d’émission du laser qui explique toutes ses qualités uniques et étonnantes.

 

De même, lorsque, grâce à une certaine pratique, une personne atteint un fonctionnement cohérent de son cerveau, elle obtient un instrument qualitativement différent entre ses mains. De même que pour le laser, c'est le fonctionnement cohérent du cerveau de l'homme qui fait que ses capacités et son potentiel sont principalement nouveaux.

 

Nous allons faire une remarque importante. Le but des expériences susmentionnées était de déterminer l'effet de la méditation, en particulier sur le fonctionnement du cerveau ;

 

 

En réalité, la pratique de la méditation impacte positivement non seulement le fonctionnement du cerveau,

mais aussi le fonctionnement du corps tout entier, de chacune de ses cellules.

 

Ainsi, si nous faisons une analogie avec un laser et que nous considérons qu'un laser peut être comparé à un corps vivant, nous comprenons que bien qu'il y ait une immense différence entre les propriétés de la radiation laser et celles des sources de lumière ordinaires, la différence dans la façon dont le corps fonctionne avant et après la maîtrise de la méditation est infiniment plus grande.

 

La différence est si importante que l’homme passe à un autre niveau d’existence.

Nous devrions garder en tête qu'un corps humain est un système, capable de se perfectionner sans limite. Et il est difficile d'imaginer le potentiel global de ce système.

 

La méditation est donc un des moyens d’améliorer l’état de notre organisme. Il existe de nombreuses techniques de méditation. Une prière est une forme de méditation. Bien sûr, une prière doit être spirituelle. (…)

Les transitions les plus rapides vers des états de conscience supérieurs peuvent être accomplies au moyen de différentes concentrations. La méditation devient partie intégrante du processus en pratiquant ces concentrations. »

 

 

 

« LES TECHNOLOGIES DE FOCALISATION DE L'ATTENTION

PERMETTENT DE RESOUDRE DEUX TACHES SIMULTANEMENT :

 

L’obtention d’un résultat spécifique concernant le but du contrôle

 

Le développement de la conscience humaine, la structuration de la conscience dans le but du salut. 

L’obtention des résultats grâce au contrôle, à travers l’utilisation des technologies de salut de Grigori Grabovoï, est directement liée au développement de la conscience humaine, à sa structuration, dans le but du salut.

La concentration sur n’importe quelle technologie de Grigori Grabovoï, pour résoudre n’importe quel problème et obtenir un résultat de contrôle en parallèle, permet de contribuer au développement de la conscience humaine, de structurer la conscience dans le but du salut. »

univers.jpg

" Par la pensée, nous pouvons générer un évènement voulu quelque part dans l’espace. Peu importe la distance qui 

nous sépare de ce point. "

 

Grigori Grabovoï