UA-131409618-2 Grigori Grabovoï | Science of Eden | PRK-1U

Grigori grabovoï

Né en 1963 dans un petit village du Kazakhstan, Grigori Petrovich Grabovoï est un brillant scientifique, détenteur d’un doctorat en mathématiques et d’un autre en physique, et qui a été plusieurs années conseiller du Service de l’Aviation Fédérale Russe. 
Il est l’auteur d’étonnants travaux et découvertes sur le champ créatif de l’information, dont la finalité est de créer ou de modifier la matière à partir d’une technologie de traitement de l’information qu’il a lui-même mise au point et développée. 

Ses dons de clairvoyance, de prédiction et de traitement de l’information l’ont rendu célèbre en Russie, le gouvernement russe ayant fait appel à lui à de nombreuses reprises pour examiner et solutionner des problèmes survenus à bord de trains, d’avions, de pipe-lines, de gazoducs, de la station orbitale MIR. C’est également lui qui a résolu les problèmes à l’origine du crash de l’une des navettes spatiales Atlantis, problèmes qui, grâce à lui, ne se sont plus jamais reproduits par la suite sur d’autres navettes.

 

Il est capable de réaliser ce que certains pourraient avoir tendance à considérer comme des "miracles", par exemple téléporter un objet physique à une distance éloignée ou faire traverser un objet solide par un autre objet solide sans aucune destruction.

 


Grabovoï, GUéRISSEUR

Grabovoï peut également régénérer n’importe quel corps organique grâce à une application informatique qu’il a mise au point sur le principe selon lequel tout, dans l’univers, depuis les atomes et les micro-particules jusqu’aux systèmes solaires est constitué d’information. Lorsqu'apparaît un dysfonctionnement au sein d’un organe ou d’un corps physique, il suffit, pour le régénérer, d’en extraire l’information défectueuse et cacophonique et de la remplacer par de l’information saine et harmonieuse, de l’information compatible avec la fréquence qui lui correspond au sein de la Conscience universelle.

Des centaines de personnes atteintes de maladies présumées incurables, telles que le SIDA, ou le cancer au quatrième stade, ont été guéries sans intervention physique. Ces guérisons "inexpliquées" ont pour la plupart été certifiées par des documents notariés. Mais les premiers témoins en sont évidemment les "miraculés" eux-mêmes.

 


Grabovoï, MAGICIEN DE LA SCIENCE

Toutes les applications mises au point par Grabovoï se réalisent sans aucune destruction. Au contraire, de grandes catastrophes ont été évitées grâce à lui. Il s’occupe uniquement de restaurer la connexion à l’équilibre et à l’harmonie universelle originels au sein des particules contenant une information perturbée à cause de la folie de l’homme et de sa méconnaissance des Lois cosmiques.

Les réalisations de Grabovoï sont absolument uniques. S’il fallait résumer le sujet en deux mots, ce serait le mot "conscience" et le mot "information". Selon lui, tout l’univers est de l’information. Il dit que dans l’univers il n’y a rien d’autre que des objets organisés en fonction de l’information qu’ils renferment et des liens permettant de connecter toutes les informations entre elles. Dans son essence, l’univers n’est qu’un vaste système informationnel. Le niveau de développement le plus élevé de ce système est la conscience de l’information. La conscience dirige, sans la moindre exception, toute l’élaboration de l’univers. N’importe quel objet, depuis les particules élémentaires, les atomes, les molécules, et jusqu’aux galaxies possède sa propre conscience. Celui qui arrivera à gouverner ces consciences arrivera à gouverner l’univers.

À travers le langage strict et parfois austère des formules mathématiques, Grabovoï s’est attaché à démontrer que tous les objets de l’univers rétroagissent instantanément les uns envers les autres quelle que soit la distance qui les sépare. Il y a une Force à laquelle tout est soumis. On peut l’appeler Dieu, Allah ou bien la Raison universelle. Dans l’univers, la rétroaction est instantanée, quel que soit l’endroit où se trouvent les objets. La Bible, le Coran et la Torah procèdent des postulats identiques. « Leur vérité fondamentale s’insère parfaitement dans mes calculs, » affirme-t-il, « et donc mes formulations ne présentent rien de nouveau, simplement une confirmation de ce qui a été donné de là-haut à l’humanité il y a des millénaires. J’ai d’abord démontré l’existence de Dieu à l’aide de formules, et ensuite je les ai découvertes en mon cœur. Les savants qui étudient et expérimentent n’inventent rien, ils ne font que des découvertes. De plus en plus comprennent que la science doit devenir spirituelle, c’est-à-dire orientée vers la découverte de la vie afin de favoriser le développement et l’évolution de l’homme. »

Face à la demande insistante de ses nombreux adeptes, Grabovoï finit par accepter de présenter sa candidature à l’élection présidentielle russe de 2008. Il cessa dès lors d’être considéré par la nomenklatura comme un allié précieux et un conseiller incontournable à qui l’on pouvait s’adresser chaque fois qu’une catastrophe civile ou militaire était sur le point de se produire ; et il commença à être perçu par les autorités en place comme une menace potentielle.

Une machination fut alors orchestrée qui aboutit quelques mois plus tard à son incarcération. Grabovoï fut jeté en prison au terme d’une parodie de procès instruit sur la base de fausses accusations. Il a pourtant passé près de trois années en prison et n’a finalement été libéré qu’au printemps de l’année 2011 où la cour européenne des droits de l’homme a condamné la Russie à lui verser des dommages et intérêts pour faux procès.


Grabovoï, Visionnaire

La réalité est que la science de Grabovoi embrasse tous les aspects de la vie. C’est comme s’il avait inventé une nouvelle forme de mathématiques, et que, sur la base de ces mathématiques-là, on puisse résoudre à peu près n’importe quel problème !

Il a notamment démontré que la conscience de l’homme est un élément de l’univers et que tous les éléments de la conscience de l’homme sont en interaction avec la Conscience de l’Univers. Tout changement dans la conscience de l’homme entraîne nécessairement le changement de tous les autres éléments de l’univers.

 

Il a dégagé une loi d’obtention de l’énergie sans compromettre l’équilibre des processus de création et sans détruire l’objet qui la reçoit. Il a démontré le principe d’un fonctionnement infini de l’objet, ce qui, pour un individu, signifie l’immortalité.

Grabovoï a ouvert la voie vers une source intarissable d’énergie. Il ne s’agit pas d’une énergie ordinaire, mais d’une énergie ayant une composante morale. Cette énergie est uniquement destinée à la construction. Il n’est pas possible de l’utiliser pour la destruction, contrairement à celle utilisée par la science traditionnelle.

 

Einstein avait découvert la formule E = MC². Elle est désormais connue de toute l’humanité et établit que l’énergie d’un corps est égale à sa masse multipliée par le carré de la vitesse de la lumière dans le vide. Donc d’où vient l’énergie ? De la masse. Comment est-elle utilisée ? On peut l’utiliser dans les centrales nucléaires. Mais on récolte Tchernobyl, on récolte Fukushima. On récolte des problèmes, parce que cette énergie ne se préoccupe pas de qui va l’utiliser et dans quel but. Au contraire, l’énergie définie par Grigori Petrovitch Grabovoï place cette préoccupation au premier rang de toutes les préoccupations, loin devant toutes les autres. Pourquoi ? Parce que pour Dieu, tout est vivant, y compris l’énergie.

 

C’est pourquoi Grabovoï a complété la formule E = MC² par la formule E = VS dans laquelle V représente le volume et S la vitesse de perception du volume. En associant ces deux formules, on peut en déduire que MC² = VS. Et voilà la source d’obtention de la masse : M = VS / C². La source de la masse formant la planète, les continents, les terres à propos desquelles luttent les peuples, est en réalité intarissable, puisque tout dépend de la conscience que nous avons de la vitesse de son déplacement. Voilà pourquoi Grabovoï affirme que la conscience de la matière est entre nos mains, qu’elle est dans notre conscience, et que par conséquent nous pouvons créer toutes les terres nécessaires pour qu’enfin cessent les disputes, les querelles et surtout les guerres. Pour y parvenir, une seule condition est nécessaire : il faut que tout le monde puisse accéder à la conscience unitaire pour y créer l’harmonie.

 

Selon Grabovoï, le devoir de tous les hommes est d’apprendre à gouverner leur conscience. Si un seul homme n’est pas capable de le faire, alors tout le système devient instable. Étant donné que tout dans l’univers comporte de l’information, on peut la prendre et la modifier dans le sens positif. Alors l’univers changera, changera vers le meilleur. Le principal problème actuel est que les hommes ne savent pas comment utiliser l’information, comment la regarder. La clé de la compréhension de tout ce qui se trouve dans l’univers et dans le corps physique de l’homme et l’explication de comment tout cela interagit se trouve à l’intérieur de la conscience. La grandeur et la diversité de l’univers et de ses espaces commence dans la conscience. Pour créer, l’homme doit simplement prendre conscience qu’il est un véritable créateur. Et pour cela, il lui faut élargir sa conscience et l’amener jusqu’à la Conscience universelle.

Il n’est pas si facile d’amener sa conscience jusqu’à l’énergie d’un esprit pur et de percevoir les connaissances au niveau de l’âme. Et il est encore plus difficile de percevoir la vie comme un tout et d’en prendre réellement conscience. Mais ceci est la voie, la voie du salut pour tous.

 

 

Olivier de Rouvroy – Septembre 2011
D’après les enseignements de Grigori Petrovitch Grabovoï

Contact

© 2019 par Science of Eden.